•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour l’emporter sur les Alouettes, la Saskatchewan devra faire mieux samedi soir

Le joueur des Roghriders tente de plaquer le porteur de ballon des Alouettes.

Larry Dean des Roughriders de la Saskatchewan tente de plaquer le joueur des Alouettes de Montréal Walter Fletcher, lors d’une partie remportée 37-13 par l’équipe de Montréal le 23 juin.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

La dernière fois qu’elles se sont rencontrées, le 23 juin, les équipes de la Saskatchewan et de Montréal ont disputé un match qui s'est conclu par une victoire écrasante des Alouettes… et une défaite au goût amer pour leurs adversaires.

Le quart-arrière des Roughriders, Cody Fajardo, croit cependant que l’équipe saura se relever alors qu’elle aura l’avantage du terrain contre les Montréalais, samedi soir à Regina.

Cody Fajardo admet que les Roughriders ont été débordés par le jeu agressif des Alouettes dès le début du match disputé à Montréal, et qu’ils n’ont pas su remonter la pente ce soir-là.

C’était la première partie que les Roughriders disputaient sans leur joueur de centre Dan Clark, qui a subi une fracture du péroné lors du match contre les Elks d’Edmonton remporté par la Saskatchewan 26-16, le 18 juin.

Le joueur recru Logan Bandy a dû prendre la place de Dan Clark, alors qu’il n’avait eu qu’un entraînement pour se préparer à cette première partie dans la Ligue nationale de football.

Manque d’expérience, manque de temps d’entraînement et forte défensive des Alouettes : les Roughriders ont eu une longue et difficile soirée la semaine dernière.

Des amateurs bien servis

Mais quoi qu’il advienne samedi, les amateurs de football de la Saskatchewan seront bien servis.

Gilles Groleau, qui est né au Québec, a toujours été un partisan des Roughriders et des Alouettes. Samedi, il prendra pour l’équipe qui va gagner.

Mes amis qui sont nés ici, évidemment, ils sont plus pour les Riders, puis moi quand il y a des matchs des Alouettes contre les Riders je vais aller pour les Alouettes. Alors, il y a quand même cette petite dualité entre les gens, mais c’est très amical, dit-il.

Dominic Blais est un autre partisan de Montréal né au Québec. Il explique que les amateurs de football venus d’autres régions du pays apprennent à apprécier les Roughriders quand ils vivent en Saskatchewan, et que cette équipe devient ensuite une de leurs favorites.

Dominic Blais, amateur de football, tient un drapeau des Alouettes de Montréal dans sa cour arrière à Regina le 2 juillet 2022

Le Réginois Dominic Blais, amateur de football, est un partisan des Alouettes de Montréal, qui jouent contre les Roughriders samedi soir.

Photo : Radio-Canada / Bryanna Frankel

Ce qui va souvent arriver, ils vont prendre pour les Riders parce que c’est leur endroit d’adoption, si on veut. C’est comme moi, on suivait le football canadien avant, on va sûrement prendre pour les Alouettes en premier. Mais les gens apprivoisent les Riders et ça va devenir leur deuxième équipe de l’Ouest, dit-il.

À la fête d’avant-match, l'ambiance est bon enfant, comme le raconte l’amateur des Roughriders, Nathan Clearihue. Il y a plein d'activités pour les familles, pour les enfants, des prix à gagner. C'est juste une atmosphère agréable, c'est familial. J'adore y aller.

Et comme chaque fois qu’une partie se déroule au stade Mosaic, le Coors Light Party in the Park rassemble les partisans des Riders qui viennent encourager leur équipe.

Une équipe mieux préparée

L'entraîneur des Roughriders, Craig Dickenson, pense qu'ils ne seront pas déçus.

Aujourd’hui, nous avons eu du temps pour nous préparer et nous nous attendons à voir une bien meilleure équipe jouer un bien meilleur match, affirme-t-il.

L'entraîneur-chef Craig Dickenson en conversation avec son quart-arrière Cody Fajardo.

L'entraîneur-chef Craig Dickenson et le quart-arrière Cody Fajardo. (archives)

Photo : AFP / Matt Smtih

Les Roughriders pourraient profiter du fait que les Alouettes seront privés de leur joueur de défense Almondo Sewell, qui doit s'absenter pour des raisons personnelles. Le vétéran de 35 ans, l’un des meilleurs joueurs défensifs de la ligue, a obtenu deux sacs du quart dans la victoire des Alouettes contre la Saskatchewan la semaine dernière.

De leur côté, les Roughriders doivent aussi se passer des services de Shaq Evans, qui se remet d’une fracture de la cheville.

Shaq Evans avait aussi été sérieusement blessé la saison dernière. Il avait manqué sept parties en raison d’une fracture à une jambe.

ll devrait manquer encore de six à huit semaines avant de pouvoir revenir au jeu. Samedi, il sera remplacé par Mitch Picton, natif de Regina.

Avec des informations de La Presse canadienne et de Bryanna Frankel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !