•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 familles de Saguenay toujours sans logement

Une pancarte indique qu'aucun appartement n'est vacant dans un immeuble.

Un immeuble sans appartement vacant.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Andréanne Larouche

Au lendemain du 1er juillet, 13 familles de Saguenay n’ont toujours pas de logement. Au Québec, au moins 600 ménages sont dans cette situation, selon le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).

La directrice du service à la clientèle à l'Office municipal d'habitation de Saguenay (OMH) confirme que 13 ménages en attente d'un logement n'ont toujours pas signé bail, mais précise que ces derniers ne se retrouvent pas à la rue pour autant.

La majorité de ces gens sont chez de la famille. On a priorisé ceux qui n’avaient vraiment nulle part où aller. Les autres dossiers sont toujours à l’étude, explique Arianne Villeneuve, en entrevue avec Jean-François Coulombe au Téléjournal week-end.

Une femme parle lors d'un point de presse.

Arianne Villeneuve, directrice du service à la clientèle à l’Office municipal d'habitation de Saguenay

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lamothe

Heureusement, l’instauration d’un service d’aide d’urgence est arrivée à point nommé pour Saguenay. L’OMH de Saguenay a travaillé sur près de 50 demandes d’aide d’urgence depuis le mois de mai.

« Je pense qu’on a réussi à gérer beaucoup de besoins à même l’OMH et les logements disponibles dans la MRC du Fjord. C’est certain que présentement, c’est plus difficile d’offrir des logements à notre clientèle régulière, puisque les gens qui vivent un sinistre ou qui sont évacués sont devenus prioritaires.  »

— Une citation de  Arianne Villeneuve, directrice du service à la clientèle à l'Office municipal d'habitation de Saguenay

Du côté des organismes le FRAPRU et Loge m’entraide, la crise du logement actuelle est qualifiée de situation jamais vue. Ils interpellent les différents paliers gouvernementaux afin qu'ils trouvent des solutions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !