•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certains services seront transférés hors du Lighthouse de Saskatoon, dit la province

Le refuge pour sans-abri Lighthouse à Saskatoon, en Saskatchewan.

Le refuge pour sans-abri Lighthouse à Saskatoon, est aux prises avec de nombreux problèmes de gestion.

Photo : CBC / Dan Zakreski

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan a l’intention de transférer ailleurs certains services actuellement offerts au refuge pour personnes vulnérables Lighthouse de Saskatoon, aux prises avec de nombreux problèmes de gestion.

Cette décision fait suite aux récentes révélations selon lesquelles le directeur du Lighthouse utilisait les fonds du refuge pour des prêts personnels.

Le Lighthouse fait face à des défis, notamment en matière de gouvernance, de gestion et de contrôles financiers, ainsi qu'à des préoccupations en matière de sécurité en raison de la concentration des services en un seul endroit, constate la province dans une déclaration par courriel.

En tenant compte de ces préoccupations, le gouvernement de la Saskatchewan assurera la transition des services vers d'autres partenaires.

Le Conseil tribal de Saskatoon jouera un rôle clé 

Le ministre des Services sociaux, Gene Makowsky, a aussi déclaré à CBC que la transition raisonnable impliquera le déménagement de l'unité de vie autonome et de l'unité de stabilisation du Lighthouse. Ces deux secteurs recevaient des fonds de fonctionnement du ministère.

Le Lighthouse conservera un volet logement distinct, a précisé M. Makowsky.

Par ailleurs, les services d'hébergement d'urgence du Lighthouse seraient transférés au centre de mieux-être du Conseil tribal de Saskatoon.

Même si le chef du Conseil Mark Arcand, a laissé entendre jeudi soir qu’il n'en était pas encore informé, il se dit ouvert à cette idée.

Nous sommes heureux de prendre en charge ces services tant que nous avons le soutien approprié en place et les installations adéquates. 

Il a déclaré que le Conseil a l'expertise nécessaire pour prendre en charge les services supplémentaires, tout en reconnaissant que ses ressources sont déjà au maximum de leur capacité.

Nous devons travailler ensemble pour trouver des solutions, indique-t-il avant de reconnaître qu’une fermeture immédiate du Lighthousene sera pas bénéfique pour notre communauté, car il y aura plus de sans-abri qui n'auront nulle part où aller.

Le Conseil tribal de Saskatoon a travaillé sur une nouvelle installation pouvant accueillir jusqu’à 120 lits pour augmenter la capacité de son établissement de bien-être. 

Mark Arcand précise que cette installation ne sera pas prête avant l'automne.

Un travail progressif

Selon le gouvernement, la transition prendra du temps et il lui est impossible de dire pour l’instant à quel moment elle prendra fin.

Nous voulons être sûrs de faire les choses correctement et nous assurer que les clients sont bien soutenus. Nous travaillerons avec nos partenaires et organismes communautaires pour veiller à ce que ces services importants se poursuivent, affirme le ministre Gene Makowsky.

Aucune source au Lighthouse n'a pu être jointe pour commenter jeudi.

Le Lighthouse est un organisme de bienfaisance à but non lucratif qui fournit des logements subventionnés et des services aux populations vulnérables. 

Il exploite un refuge à Saskatoon et en exploitait auparavant un à North Battleford. Il possède également une filiale, Blue Mountain Adventure Park, qui exploite un parc d'aventure en plein air près de North Battleford.

Avec les informations de Pratyush Dayal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !