•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une adolescente albertaine disparue depuis une semaine retrouvée en Oregon

Un homme de 41 ans est accusé de leurre d’enfant

Un véhicule de police.

La police d’Edmonton n'a pas déclenché d'alerte AMBER après la disparition.

Photo : Radio-Canada / David Bajer

Radio-Canada

Une adolescente de 13 ans disparue depuis une semaine a été retrouvée saine et sauve en Oregon, rapporte la police d'Edmonton.

Elle avait été vue pour la dernière fois le 24 juin après avoir pris l’autobus pour se rendre à l’École secondaire Killarney.

Un suspect de 41 ans a été arrêté. La police d’Edmonton prévoit l'accuser de leurre d’enfant selon le Code criminel du Canada. L’enquête est toujours en cours et d’autres accusations pourraient s’ajouter.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte indiquait que la police avait accusé le suspect de leurre d'enfant alors que le chef d'accusation n'avait pas encore été déposé. Le texte a été corrigé.

« C’est ce qui conclut de façon heureuse une enquête intense et exhaustive. Une semaine chargée pour la famille et les amis qui ne savaient pas où était l’enfant. »

— Une citation de  Inspecteur Brent Dahlseide, police d'Edmonton

Pour cette enquête d’envergure internationale, la police d’Edmonton a eu recours aux services de plusieurs corps policiers, notamment ceux d’Oregon City et de Gladstone, en Oregon, ainsi que du FBI et des services douaniers américains.

Pas d’alerte Amber

L’alerte avait été déclenchée en après-midi quand la famille a appris que l’adolescente ne s’était pas présentée en classe et n’était pas retournée à la maison le 24 juin dernier.

Ses proches se sont activés sur les réseaux sociaux et dans le quartier. Pendant ce temps, la police a partagé son signalement à l’échelle du pays.

La police d’Edmonton n’a toutefois pas déclenché d’alerte Amber.

Au début de notre enquête, il n’y avait pas d’élément suggérant qu’elle était avec quelqu'un, explique le sergent James Vanderland de la police d’Edmonton.

Une alerte Amber se préparait quand nous avons pu confirmer l’identité du suspect, sa localisation et la description de son véhicule, mais nous avons été avisés qu’il n’était plus au Canada : une alerte Amber n’était donc plus possible, dit-il.

Des retrouvailles en Oregon

L’adolescente est maintenant dans un hôpital pour enfants de l’Oregon, par mesure de précaution. Sa famille est en route pour la ramener à la maison.

À Edmonton, l’enquête se poursuit. La police confirme que l’homme et la jeune femme étaient en contact par les réseaux sociaux, mais ne sait pas comment ils se sont physiquement rencontrés.

Les enquêteurs ne savent toujours pas non plus comment ils ont traversé la frontière.

De passage à Mission

Selon la police, l’accusé aurait passé quelques jours à Mission, en Colombie-Britannique, peu après la disparition, mais elle ne sait pas si la victime était avec lui.

Nous ne savons pas s’il y a eu d’autres arrêts que nous pourrions être en mesure de confirmer en ce moment, explique Brent Dahlseide.

La police d’Edmonton contactera sous peu la GRC de Mission pour retrouver des témoins potentiels.

D'après les informations de Nicholas Frew

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !