•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Relais électrique s’arrête aux Îles-de-la-Madeleine en fin de semaine

Deux bornes de recharge électrique.

Le but de l'opération consiste à sensibiliser la population à l’électromobilité (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Alice Proulx

À l'occasion de la tournée du Relais électrique, les équipes du Circuit électrique et de l'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) organisent diverses activités sur l'archipel les 2 et 3 juillet pour sensibiliser la population à l’électromobilité.

Les Madelinots ont notamment la possibilité de faire des essais routiers avec 10 modèles de véhicules électriques entre 10 h et 16 h et de poser leurs questions aux membres de l'AVEQ. Deux conférences ont également lieu à l'hôtel de ville de Cap-aux-Meules.

« C’est vraiment une bonne façon de se familiariser avec les véhicules électriques. »

— Une citation de  Jonathan Côté, porte-parole d'Hydro-Québec
Jonathan Côté.

Jonathan Côté fait partie de l'équipe présente aux Îles-de-la-Madeleine pour la tournée du Relais électrique.

Photo : Gracieuseté : Jonathan Côté

Plusieurs experts et bénévoles sont sur place afin de dissiper certains préjugés que les automobilistes peuvent avoir à propos de ces véhicules.

N’hésitez pas, lorsque vous voyez des activités comme ça, à venir faire un essai et parler avec les gens de l'AVEQ. Ils ont leur expérience personnelle comme utilisateurs, donc ils sont capables de dire comment ça se passe au quotidien. Ils peuvent aussi répondre à vos questions et déconstruire vos petites peurs, qui ne sont pas toujours fondées, soutient le porte-parole d'Hydro-Québec dans le dossier de la mobilité électrique, Jonathan Côté.

D'une borne à l'autre, de Montréal aux Îles

Pour se rendre à l'endroit où cette activité devait avoir lieu, l'équipe du Circuit électrique a quitté Montréal le 28 juin dans le but de démontrer qu'il est possible d'effectuer un long trajet à bord d'une voiture électrique.

On s’est dit : "Tant qu’à faire le trajet, pourquoi pas montrer aux gens comment ça se passe réellement?" De nos jours, c'est simple, parce qu'on a des bornes partout, et c'est très agréable, souligne M. Côté.

Une voiture circule sur une route bordée de nombreux poteaux électriques.

L'été, de nombreux touristes visitent les Îles-de-la-Madeleine (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les conducteurs ont traversé le Québec et sont passés par le Nouveau-Brunswick et par l’Île-du-Prince-Édouard pour finalement arriver sur l'archipel le 29 juin.

« Il y a quelque chose de spécial et de magique aux Îles. C’est un peu l’espèce de ''roadtrip'' que tout le monde voudrait faire avec son auto. »

— Une citation de  Jonathan Côté, porte-parole d'Hydro-Québec

Au cours de ce trajet de 1300 kilomètres, ils se sont arrêtés cinq fois pour recharger leur véhicule.

La solution : la préparation

Jonathan Côté rappelle qu'il est plus qu'important de bien planifier un tel voyage en véhicule électrique.

Ce que nous conseillons aux gens de faire, c’est d’utiliser l’application mobile du Circuit électrique, qui intègre maintenant un planificateur de trajet, indique-t-il. Ça va vraiment enlever une grande partie du travail, parce que ça prend en compte plusieurs critères, notamment l'autonomie du véhicule, la distance à parcourir, les emplacements des bornes et l’achalandage aux bornes. Ça va vous proposer de faire des arrêts de recharge aux bons endroits en fonction de votre véhicule et de votre parcours.

« [L'application mobile du Circuit électrique], c'est l’outil de base. »

— Une citation de  Jonathan Côté, porte-parole d'Hydro-Québec
Une borne sur laquelle est inscrite la mention « circuit électrique ».

Le Circuit électrique est un projet d’Hydro-Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Sur cette application, il est possible de voir non seulement les bornes du Circuit électrique mais aussi celles des réseaux Flo et Chargepoint.

Le nombre de bornes augmente constamment au Québec. Selon M. Côté, il y en a environ 3500 pour le moment, dont plus de 600 à recharge rapide.

Engouement pour les véhicules électriques

Avec l'intérêt grandissant pour l'achat de véhicules électriques, Jonathan Côté suggère à la population de s'armer de patience.

Actuellement, il y a un engouement, encouragé par la hausse du prix de l’essence. On ne pense pas que ça va diminuer dans les prochaines années. Les constructeurs automobiles n’auront d’autre choix que de suivre cette demande, affirme-t-il.

M. Côté recommande aux usagers de s'inscrire sur les listes d'attente pour acheter des voitures électriques, même si le processus pour en obtenir une peut être long.

Une voiture électrique branchée à une borne de recharge.

Les véhicules électriques sont en forte demande (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les équipes du Circuit électrique et de l'AVEQ s'arrêteront ensuite aux jardins de Métis le 5 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !