•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 000 $ pour réparer sa propre voiture happée par un camion de déménageur

Matthew Pugsley sourit à la caméra. On voit notamment ses béquilles sur la photo.

Matthew Pugsley affirme avoir dû faire affaire avec des déménageurs puisqu'il avait eu un accident et se déplaçait avec des béquilles.

Photo : Radio-Canada / Talia Ricci / CBC

Radio-Canada

Un homme de la région de Toronto exige de savoir pourquoi il doit payer des milliers de dollars pour des dommages à son véhicule, alors qu’une vidéo de caméra de sécurité montre clairement qu’un camion de déménageur l’a percuté il y a deux semaines.

La collision a eu lieu le 17 juin dernier alors que Matthew Pugsley déménageait d’Oshawa vers un appartement à Etobicoke. La caméra de surveillance de son nouveau logement montre que le gros camion de déménagement, garé juste à côté de son véhicule, a percuté le côté de ce dernier. Le camion s’est alors arrêté momentanément avant de partir.

J’ai essayé d’appeler l'entreprise et je n’ai obtenu absolument aucune aide, indique Matthew Pugsley. On me demande de contacter une autre entreprise et personne ne veut assumer la responsabilité de l’accident.

L’entreprise de déménagement GetMovers Canada affirme qu’elle ne peut pas être tenue responsable des dommages causés à sa voiture parce que le camion en question appartient à un sous-traitant.

C’est le concierge de l’immeuble qui a informé l’homme que les caméras de surveillance de l’immeuble avaient capté l’incident.

Je pensais alors qu’il s’agissait d’une égratignure sur le côté de l'auto ou quelque chose du genre, relate M. Pugsley.

En fait, le rétroviseur était non seulement arraché, mais brisé. Du métal entre le capot et la porte avait également été déchiré. Le loquet du capot était cassé, la partie de la portière qui descendait le long du côté était toute pliée.

Il estime que les dégâts causés par l’accident s’élèvent à environ 10 000 $. Il attend de savoir quelle part sera couverte par ses assurances.

M. Pugsley raconte qu’après avoir contacté GetMovers Canada, il a téléphoné directement au chauffeur du camion en question.

Celui-ci lui a dit qu’il paierait les coûts associés aux dégâts si M. Pugsley lui envoyait la vidéo montrant qu’il avait percuté sa voiture.

Il a dit qu’il n’avait rien senti et il voulait voir la vidéo. Il ne voulait pas passer par les assurances, mais payer de sa poche, ajoute Matthew Pugsley, qui lui alors envoyé la vidéo. Il n’a pas eu de réponse du conducteur depuis.

« Il n’y a absolument aucun doute dans mon esprit qu’il savait qu’il m’avait percuté et qu’il a ensuite quitté les lieux. »

— Une citation de  Matthew Pugsley

Matthew Pugsley raconte avoir conduit sa voiture au centre de carrosserie pour signaler l’accident. Selon ses dires, on lui a alors signalé qu’il devait fournir le numéro de plaque d’immatriculation du camion, chose qu’il n’avait pas. Il ajoute que le numéro de plaque n’était pas visible sur la vidéo.

Une photo de sa voiture avec le côté endommagé.

Matthew Pugsley ne sait pas si ses assurances vont couvrir les coûts des dégâts.

Photo : Fournie par Matthew Pugsley

M. Pugsley soutient avoir passé des jours à envoyer des courriels et à téléphoner au conducteur ainsi qu’à GetMovers Canada pour obtenir ce numéro de plaque. Il dit n’avoir jamais obtenu de réponse.

Dans une déclaration envoyée à CBC News, Get Movers Canada indique qu’elle coopère avec un client sur cette question en ajoutant que le camion de déménagement impliqué appartient à Northern Fleet Transport, un sous-traitant.

L’entreprise déclare par ailleurs qu’il est inscrit dans ses modalités qu’elle peut faire appel à des sous-traitants pour effectuer un travail si c'est nécessaire.

Nous avons fourni au client tous les renseignements concernant le sous-traitant, y compris les numéros de téléphone des contacts et les détails essentiels. Étant donné qu’il ne s’agit pas de notre camion, nous n’avons pas le numéro de plaque d’immatriculation du véhicule impliqué dans l’accident, peut-on lire dans cette déclaration.

L’entreprise ajoute qu’elle serait heureuse d’aider à toute enquête menée par la police ou la compagnie d’assurance, au besoin. Elle souligne toutefois qu’elle ne peut pas être tenue responsable de l’accident, car cette responsabilité incombe au conducteur du camion et à l’entreprise sous-traitante impliquée dans l’incident.

La police de Toronto a confirmé à CBC News qu’une enquête était en cours.

En attendant, Matthew Pugsley offre ce conseil à ceux et celles qui envisagent de payer pour des déménageurs : Prenez des photos des numéros de plaque. Assurez-vous de savoir qui vient s’occuper de vous et s’il s’agit d’un sous-traitant.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !