•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Graves inondations : la municipalité rurale de Lajord déclare l’état d’urgence

Un terrain inondé.

De vastes étendues de terres ont été touchées par les inondations dans la municipalité rurale de Lajord obligeant les autorités locales à déclarer l'état d'urgence

Photo : Photo soumise par Todd Lewis

Radio-Canada

Après avoir perdu près plus de 12 000 hectares de terres en raison des inondations, la municipalité rurale de Lajord au sud-est de Regina a déclaré l’état d’urgence cette semaine.

Le préfet de Lajord Armond Gervais que les intempéries ont provoqué un énorme coup financier pour beaucoup de gens

Nous avons des routes inondées et des terres, des propriétés, des [cultures] inondées, affirme M. Gervais ajoutant qu’il n'avait pas connu une situation aussi grave dans la région depuis une dizaine d’années. À ce moment-là, la Saskatchewan avait été frappée par des inondations sans précédent.

Le phénomène a lourdement touché les agriculteurs des hameaux de Riceton et de Kronau incitant les conseillers municipaux de Lajord à déclarer l'état d'urgence.

L'agriculteur et conseiller municipal de Lajord Todd Lewis, dont la ferme est située près de la localité, explique que l’inondation a touché 4046 hectares de terres de sa localité. Environ 161 à 202 hectares de ses propres terres ont été inondés.

C’est une année terrible à vivre avec les coûts élevés des intrants, se plaint-il, évoquant des investissements sans précédent.

Le préfet Armond Gervais ignore à quel moment l’état d’urgence sera levé. Il a ajouté que la municipalité rurale a présenté une demande au programme provincial d'aide en cas de catastrophe, mais qu'il n'est pas certain qu'elle soit admissible.

Selon l'Agence de la sécurité de l'eau, de nombreuses parties de la province ont reçu beaucoup de pluie en peu de temps.

Le bassin de Wascana Creek a reçu plus de 90 mm de pluie lors d'un récent orage violent. C'est le même orage qui a également apporté plus de 100 mm de pluie à Weyburn, ce qui a provoqué des crues soudaines dans cette ville, mentionne le directeur des communications de l'Agence de la sécurité de l'eau, Sean Osmar dans un communiqué.

Le fait que le ruisseau Wascana soit très plat […] est la principale raison pour laquelle cette zone peut connaître des inondations occasionnelles, précise-t-il.

Le préfet Armond Gervais indique que les dommages seront évalués après les inondations.

Il espère une meilleure communication entre les parties concernées afin d'éviter une inondation similaire à l'avenir.

Nous avons simplement besoin d'une meilleure coopération entre la Wascana [Conservation et développement], l'Autorité de l'eau [Agence de la sécurité de l'eau] et la Ville de Regina pour que les déversoirs soient ouverts à temps sous le pont de la rue Albert et que l'eau puisse s'écouler, propose-t-il.

Avec les informations d'Adam Hunter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !