•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de personnel : les femmes enceintes de Squamish redirigées ailleurs

L'entrée principale de l'Hôpital de Squamish.

Une pénurie de personnel pourrait obliger l'Hôpital de Squamish à envoyer des patientes ailleurs.

Photo : SPENCER WATSON (Squamish hospital foundation)

Radio-Canada

Une pénurie de personnel pourrait forcer l'Hôpital de Squamish à envoyer les femmes devant y accoucher dans des établissements de Vancouver, North Vancouver ou Richmond, explique la régie de la santé Vancouver Coastal dans un communiqué publié jeudi.

La régie explique qu'une pénurie de personnel empêche l'Hôpital de pourvoir à tous les quarts de travail de son établissement au cours des premières semaines de juillet.

Les femmes qui accouchent pourraient être redirigées vers les hôpitaux Lions Gate de North Vancouver, St. Paul's et B.C. Women's de Vancouver ou encore l'Hôpital de Richmond.

La régie de la santé Vancouver Coastal est consciente de l'importance pour les parents en devenir d'avoir un suivi et une naissance de qualité et sécuritaire, explique le communiqué.

Un centre des opérations d'urgence appuiera les efforts pour rediriger les patientes vers d'autres établissements de santé lorsque cela devient nécessaire afin de s'assurer que l'établissement choisi soit prêt à les accueillir, à répondre à leurs besoins et à leur offrir des soins de qualité.

La régie de la santé ajoute qu'elle s'efforce de pourvoir aux quarts de travail et continue d'explorer et d'adopter des mesures en tout genre pour pallier ses défis de dotation de personnel.

La régie rappelle qu'en cas d'urgence, les personnes enceintes doivent se rendre au département des urgences le plus près et qu'en cas de complications, elles doivent communiquer sans attendre avec le 9-1-1.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !