•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un concert aux couleurs de la réconciliation à Toronto

Mark Laforme joue de la musique devant une foule à la Place de l'Ontario.

L'artiste Mark Laforme a participé au concert consacré à la culture autochtone à la Place de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Yanick Lepage

Radio-Canada

La Place de l’Ontario accueillait un concert d’artistes autochtones vendredi après-midi à Toronto. En ce 1er juillet, les artistes n'entendaient pas célébrer le Canada, mais plutôt promouvoir les efforts de réconciliation.

Les chanteuses Manitou Mkwa de la Première Nation des Mississaugas de Credit sont montées sur scène les premières. Elles ont rappelé en ouverture la douleur des nombreuses découvertes de tombes anonymes près d'anciens pensionnats pour Autochtones à travers le pays. Pour les artistes comme pour plusieurs, c’est l’une des raisons pour lesquelles le 1er juillet est synonyme de deuil et de réflexion, plutôt que de célébration.

Les Manitou Mkwa interprètent de la musique de pow-wow, un style musical traditionnel cri. La plupart de leurs chansons n’ont pas de paroles, mais plutôt des vocables non lexicaux à travers lesquels les chanteuses peuvent exprimer des émotions.

Quatre chanteuses Manitou Mkwa chantent à la Place de l'Ontario.

Les chanteuses Manitou Mkwa ont chanté des chansons traditionnelles cries.

Photo : Radio-Canada / Yanick Lepage

Le musicien autochtone Mark Laforme, accompagné de son groupe, a ensuite présenté un répertoire varié qui a su faire danser la centaine de personnes qui s'étaient rassemblées pour le concert.

Pour la directrice générale de la Place de l’Ontario, Janet Gates, il était important de dédier cette journée à des artistes autochtones. Nous avons travaillé avec nos partenaires des communautés autochtones de la région pour créer un forum visant à promouvoir la culture autochtone, un élément essentiel à la réconciliation selon nous, a-t-elle mentionné.

À travers cette démarche, elle dit reconnaître que la fête du Canada n’est pas une journée de festivités pour tous.

Le concert était le premier d’une série de spectacles d’artistes autochtones qui auront lieu cet été dans le cadre du Festival de musique sur scène de la Place de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !