•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Maison du Soleil Levant risque de suspendre ses services pour manque de personnel

La Maison du Soleil Levant à Rouyn-Noranda.

La Maison du Soleil Levant de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

L’unique ressource d’aide et d’hébergement pour les personnes en situation d’itinérance à Rouyn-Noranda, la Maison du Soleil Levant, est aux prises avec un manque criant de personnel, au point où elle pourrait être forcée d’interrompre temporairement ses activités.

L’organisme a perdu deux de ses trois intervenantes en décembre dernier et n’arrive pas à les remplacer. De plus, la cuisinière, en poste depuis les débuts de la Maison du Soleil Levant, a récemment annoncé qu'elle voulait prendre sa retraite.

Le président du conseil d’administration, Jacques Corriveau, se dit inquiet pour les bénéficiaires devant la possibilité d’un arrêt des activités.

« Ce sont des gens qui se retrouvent dans une situation où ils sont très vulnérables et nos services leur permettent justement de respirer un petit peu, de se loger et de prendre du recul afin de trouver les ressources qui vont pouvoir les aider à régler leurs problèmes. Si on n’est pas là, il y a un trou dans le filet. »

— Une citation de  Jacques Corriveau, président du conseil d'administration

Le CISSS-AT en renfort

Afin d’éviter une rupture de services, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT), qui octroie un financement récurrent à la Maison du Soleil Levant, tente d’ailleurs de trouver des gens parmi son personnel qui seraient prêts à y travailler temporairement. Une réunion a eu lieu mercredi entre les deux organisations.

À court et moyen terme, nous devrions avoir des intervenants qui nous épaulent dans notre mission. Le CISSS-AT continue les démarches. On va avoir une autre rencontre la semaine prochaine, mentionne Jacques Corriveau.

Projet de logements

La Maison du Soleil Levant travaille toujours à l'aménagement de logements au deuxième étage de son bâtiment, où des personnes aux prises avec des dépendances ou en situation d’itinérance pourraient habiter à long terme.

Dans la communauté, on a des contributions qu’on pourrait faire mais qu’on a de la difficulté à faire en raison du manque de personnel. On souhaite remplir notre mission au complet et concrétiser les projets amorcés, espère Jacques Corriveau.

Avec les informations de Jean-Michel Cotnoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !