•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dizaine de ménages font face à la rue à Trois-Rivières

Scène de déménagement.

Plusieurs locataires doivent quitter leur logement aujourd'hui.

Photo : Radio-Canada / Claude Boucher

Radio-Canada

La situation est critique pour une dizaine de ménages de Trois-Rivières qui n’ont pas pu se trouver un autre endroit où loger alors que leur bail arrive à terme aujourd’hui, premier juillet.

Ils pourraient devoir être pris en charge par la Croix-Rouge. L'organisme a été mandaté par la Ville pour aider ceux et celles qui se retrouvent à la rue en ce premier juillet. Jusqu'à maintenant, un ménage a été référé à la Croix-Rouge.

En ce moment, le Service d'aide à la recherche de logements de l'Office municipal d'habitation de Trois-Rivières soutient 24 ménages. Certains ont pu trouver des solutions temporaires, explique la directrice de l'accompagnement social à l'OMH Trois-Rivières, Linda Guimond. Actuellement sur 24 ménages qui sont sans logement, on en a 10 qui n’ont pas d’hébergement temporaire. Les 14 autres ont réussi avec de la famille, des amis, de se loger et on travaille avec les 10 ménages qui n’ont pas réussi à trouver un logement temporaire.

L’organisme compte beaucoup sur la collaboration des propriétaires privés dont plusieurs sont bienveillants note la directrice.

Changer de ville

À La Tuque, quatre ménages auraient quitté la ville. Ils avaient été évincés de l’immeuble où ils habitaient et n’arrivaient pas non plus à se reloger dans la ville explique le président d’Info Logis Mauricie, Claude Durand. Ces gens-là ont carrément été mis dehors par le propriétaire pour des rénovictions. Là-dessus, il y a quelques familles autochtones qui ont tout simplement déménagé de région, parce que dans la région de La Tuque, il n’y a pratiquement rien à louer. Puis en plus, ces gens-là sont victimes de discrimination de la part de certains propriétaires.

L'Office municipal d'habitation de La Tuque indique qu'il reste actuellement des logements sociaux de disponibles sur le territoire, mais les ménages doivent se qualifier pour y avoir accès.

Avec les informations de Julie Grenon et Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !