•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle traverse piétonnière réclamée sur l’avenue Larivière à Rouyn-Noranda

Les installations de L'Arcade, Patate Pierrot et La Caillette sur l'avenue Larivière à Rouyn-Noranda.

Les dirigeants des commerces L'Arcade, Patate Pierrot et La Caillette, sur l'avenue Larivière à Rouyn-Noranda, souhaitent qu'une traverse pour piétons soit aménagée près de leurs installations.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

Les commerçants L’Arcade, Patate Pierrot et La Caillette, situés sur l’avenue Larivière à Rouyn-Noranda, s’inquiètent pour la sécurité des piétons qui tentent d’accéder à leurs installations. Une pétition circule depuis quelques jours afin que la Ville aménage une traverse piétonnière (Nouvelle fenêtre).

L’instigatrice de la pétition et actionnaire du casse-croûte Patate Pierrot, Cinthia Audet, soutient qu’il y a plusieurs incidents entre des piétons tentant de traverser la rue tout près des installations de son commerce et des automobilistes.

« Les gens roulent vraiment vite. On voudrait éviter qu’il arrive un petit accident et aménager juste un petit quelque chose pour essayer d’au moins ralentir le trafic, quelque chose de voyant où les piétons pourraient traverser en masse sur l’avenue Larivière et non sur les rues à proximité. »

— Une citation de  Cinthia Audet, instigatrice de la pétition
L'instigatrice de la pétition et actionne du casse-croûte Patate Pierrot, Cinthia Audet.

L'instigatrice de la pétition et actionnaire du casse-croûte Patate Pierrot, Cinthia Audet.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Les piétons doivent traverser la rue à plusieurs mètres des trois commerces s’ils veulent y accéder de façon sécuritaire, soit à l’intersection de l’avenue Larivière et du boulevard de l’Université ou celle de la rue Iberville Est. Les gens ne prennent pas la peine d’effectuer l’un ou l’autre de ces détours, selon Cinthia Audet.

Feux de circulation à l'intersection de l'avenue Larivière et du boulevard de l'Université à Rouyn-Noranda.

Les piétons peuvent traverser de façon sécuritaire aux feux de circulation entre l'avenue Larivière et le boulevard de l'Université, soit à environ 270 mètres des commerces.

Photo : Radio-Canada / Andrei Audet

La Ville analyse la situation

La directrice des travaux publics et services techniques de la Ville de Rouyn-Noranda, Hélène Piuze, assure que l’ajout d’une traverse piétonnière à proximité des commerces ayant formulé la pétition sera analysé par le comité de circulation.

On regarde la demande qui est reçue, on va en discuter. On va faire un compte rendu de l’analyse qui sera effectuée. Ensuite, on se demande si ça prend des analyses plus poussées, dont les types d’interventions qui doivent être faites. Éventuellement, il y aura une décision, donc ça pourrait être d’installer un passage piéton ou de mettre une nouvelle signalisation, explique-t-elle.

La trésorière et directrice des services administratifs de la Ville de Rouyn-Noranda, Hélène Piuze.

La directrice des travaux publics et services techniques de la Ville de Rouyn-Noranda, Hélène Piuze.

Photo : Gracieuseté / Hélène Puize

Tracés modifiés

Hélène Piuze rappelle que tout citoyen ou commerçant désirant que la Ville étudie une demande touchant la circulation doit remplir le formulaire de requête disponible en ligne.

La Ville de Rouyn-Noranda souligne également qu’un îlot a été construit et que les tracés de circulation ont été modifiés sur l’avenue Larivière. Des caméras ont aussi été installées afin d’étudier les habitudes de circulation, notamment en dénombrant le nombre de voitures.

Selon la Sûreté du Québec, plus de 90 collisions avec blessés ont eu lieu ces cinq dernières années sur l'avenue Larivière, entre les intersections Reilly et de l'Université, situées à proximité des commerces L’Arcade, Patate Pierrot et La Caillette.

Avec les informations de Jean-Michel Cotnoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !