•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stanley Péan et Questlove honorés au Festival de jazz de Montréal

Stanley Péan au micro dans une salle sombre.

La contribution de l'animateur Stanley Péan au monde du jazz est soulignée par le Festival international de jazz de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) a révélé vendredi la liste de ses lauréats et lauréates, soit sept personnalités qui ont marqué le monde du jazz à leur façon. Chacune d’entre elles prendra part aux festivités qui se poursuivent jusqu’au 9 juillet dans la métropole québécoise.

C’est Stanley Péan, animateur de l’émission Quand le jazz est là à l’antenne d’ICI Musique, qui remporte le onzième prix Bruce-Lundvall. Cette récompense est remise à une personne ayant contribué au succès du jazz dans la société sans faire carrière comme musicienne.

Stanley Péan est un incontournable pour les amateurs de jazz au Québec, peut-on lire dans le communiqué du festival.

Le prix Montréal Jazz Festival Spirit, qui souligne la qualité et l’influence d’un ou une artiste sur la musique populaire internationale, est remis à Questlove. Ce dernier a reçu trois prix Grammy avec son groupe The Roots et a récemment été oscarisé pour son documentaire L'été de la soul, qui se penche sur le Harlem Cultural Festival de l’été 1969.

Des prix pour Colin James et Ranee Lee

Du côté canadien, notons que le prix B.B.-King, créé en 2014 en l’honneur du célèbre musicien de blues américain, est remis à l’artiste saskatchewanais Colin James, chanteur de Into the Mystic.

La chanteuse américaine Ranee Lee, qui réside à Montréal depuis les années 1970, reçoit pour sa part le prix Oscar-Peterson, qui vise à reconnaître la contribution des artistes au jazz canadien.

Le prix Miles-Davis, qui souligne l’œuvre des artistes ayant su contribuer au renouvellement de la musique jazz, va à Robert Glasper. Celui-ci a déjà remporté quatre prix Grammy et a notamment collaboré à l’album culte To Pimp a Butterfly, de Kendrick Lamar.

L’œuvre de la chanteuse brésilienne Bebel Gilberto ainsi que celle de la chanteuse américaine China Forbes ont également été remarquées par le FIJM.

L’événement, qui en est à sa quarante-deuxième année, détient le record Guinness du plus grand festival de jazz de la planète. Chaque année, il attire des dizaines de milliers de personnes au centre-ville de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !