•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sainte-Anne-des-Monts cherche toujours à séduire des dentistes

Gros plan sur une bouche ouverte avec miroir chez le dentiste.

Deux dentistes sont attendus à Sainte-Anne-des-Monts, mais aucun contrat n'a encore été signé en ce sens (archives).

Photo : iStock

Le déploiement du projet-pilote de dentisterie communautaire en est à ses balbutiements à Sainte-Anne-des-Monts. Une grande séduction est toutefois toujours en cours sur place afin d’embaucher deux dentistes désirant y déposer leurs pénates de façon permanente.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie a confirmé, en novembre dernier, l’acquisition des installations du Dr Gaston Lepage pour en faire une clinique communautaire.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux (MSSS), Christian Dubé, a lui-même annoncé, de passage à Gaspé, le déploiement de cinq projets-pilotes au Québec afin d’offrir des soins dentaires de première ligne. Près de 846 000 $ ont été confirmés pour l’initiative prévue sur deux ans à Sainte-Anne-des-Monts. Ses citoyens sont orphelins à la suite du départ vers le Bas-Saint-Laurent du seul dentiste du secteur.

Le projet-pilote gaspésien prend officiellement son envol ces jours-ci. Depuis lundi dernier, une première hygiéniste itinérante est en poste. La population peut officiellement prendre rendez-vous avec elle.

La directrice des soins professionnels au CISSS de la Gaspésie, Dre Nathalie Guilbault, précise que des nettoyages et de la prévention sont désormais offerts. On espère, au cours de l’été, pouvoir continuer le tout en ajoutant d’autres hygiénistes dentaires [itinérantes] qui pourront se greffer à l’équipe en place, indique-t-elle.

Deux femmes portant un masque apparaissent en contre plongée, penchées au-dessus de l'appareil-photo avec des appareils de dentisterie dans les mains.

À l'exception des deux dentistes très convoités, l'équipe de la clinique de Sainte-Anne-des-Monts est complète (archives).

Photo : Getty Images / Sean Gallup

Deux hygiénistes permanentes, déjà embauchées, entreront plus tard en poste. Deux assistantes et une adjointe sont aussi déjà employées par la clinique communautaire.

Le CISSS espère être en mesure d’accueillir des dentistes de passage d’ici la fin de l’été. Les deux perles rares, c’est-à-dire les dentistes permanents qui choisiront de s’établir sur place, n’ont toutefois pas encore été recrutées.

« On commence à avoir des téléphones. »

— Une citation de  Dre Nathalie Guilbeault, directrice des soins professionnels au CISSS de la Gaspésie

La présence du réseau de la santé régional au dernier colloque de dentisterie du Québec, qui s’est tenu fin mai à Montréal, a permis d’entrer en contact avec de potentiels candidats. Depuis, le mot s’est passé, assure la Dre Nathalie Guilbeault.

Nathalie Guilbeault.

En plus d'être directrice des soins professionnels au CISSS de la Gaspésie, la Dre Nathalie Guilbeault est obstétricienne-gynécologue.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Ce n’est pas encore finalisé, mais on a quand même des gens en vue, explique la professionnelle de la santé, qui demeure optimiste. La gestionnaire ajoute que des visites exploratoires sont offertes aux candidats qui souhaitent migrer en Haute-Gaspésie.

S’il ne souhaite pas jeter la pierre au CISSS de la Gaspésie, le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, juge néanmoins que le recrutement de dentistes piétine.

« Ça va prendre des dentistes. »

— Une citation de  Simon Deschênes, maire de Sainte-des-Monts

À la connaissance du maire, trois candidats dentistes intéressés à s’y établir se sont déplacés en Haute-Gaspésie pour tâter le pouls. Parmi eux figurait d’ailleurs un couple de dentistes qu'il aurait énormément aimé pouvoir retenir.

On ne lance pas la serviette. [..] On continue les représentations et une forme de séduction afin d’attacher le tout, ajoute le maire Deschênes, mentionnant que ces deux dentistes n’ont pas encore conclu d’entente ailleurs.

La grille salariale, grande responsable?

Le maire Simon Deschênes, qui a fait une sortie médiatique à ce sujet cet hiver, presse toujours Québec d’intervenir afin que la Haute-Gaspésie puisse concurrencer à armes égales les cliniques d’ailleurs en province.

Selon lui, la grille salariale mise de l’avant par le MSSS pour des projets communautaires comme celui de Sainte-Anne-des-Monts est la grande responsable des difficultés de recrutement.

Le maire Deschênes précise qu’elle date de 2015 et qu’une mise à jour est non seulement nécessaire, mais également urgente. Si cette grille est désuète et que les trois candidats et candidates ont rebroussé chemin parce que le salaire n’était pas nécessairement alléchant, je pense qu’il y a un travail important à faire, affirme-t-il.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, en train de prononcer une allocution derrière un pupitre.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, lors de son passage à Gaspé, en novembre dernier, entouré du maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, et de Chantal Duguay, alors PDG du CISSS de la Gaspésie (archives).

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

La Dre Guilbault n’exclut pas que ce facteur ait une influence sur les démarches de recrutement en cours, mais selon la directrice des soins professionnels, beaucoup de choses peuvent entrer en ligne de compte.

Simon Deschênes rappelle qu’il ne suffira pas d’attirer des professionnels de la santé buccodentaire sur une base temporaire. Selon lui, le MSSS devrait d’ailleurs établir des règles selon la réalité des régions en ce qui a trait à l’attraction de ces professionnels.

Le CISSS gaspésien rappelle à ce chapitre que des négociations sont en cours entre Québec et l’Ordre des dentistes du Québec relativement à cette grille. C’est sûr que ce serait un bonus si les salaires étaient augmentés […], admet la Dre Guilbault.

Les résidents de la Haute-Gaspésie doivent actuellement s’exiler à l’extérieur de leur MRC pour avoir accès à des soins dentaires, ce que juge inacceptable le maire de Sainte-Anne-des-Monts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !