•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vitalité a un nouveau président à la tête de son conseil d’administration

Mathieu Picard.

Mathieu Picard, avocat.

Photo : Gracieuseté

Mathieu Picard, un avocat de Moncton impliqué dans un recours collectif contre le Réseau de santé Horizon et ancien responsable des communications pour le gouvernement progressiste-conservateur de Bernard Lord, devient président du conseil d’administration du Réseau de santé Vitalité.

La ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, Dorothy Shephard, en a fait l’annonce par communiqué de presse en fin de journée jeudi.

M. Picard a consacré sa carrière à défendre les droits des gens du Nouveau-Brunswick en matière de santé, a déclaré par écrit la ministre.

Mathieu Picard est avocat chez Fidelis Droit à Moncton. La firme est l’un des deux cabinets derrière une demande de recours collectif qui vise le Réseau de santé Horizon et une infirmière qui aurait administré à plusieurs femmes, sans leur consentement, un médicament qui accélère l’accouchement.

Les procédures se poursuivent dans ce dossier et de nouveaux documents ont récemment été rendus publics.

La nomination de M. Picard tombe alors que le Réseau de santé Vitalité fait face à d'importants défis en raison du manque de personnel. Récemment, quatre oncologues et une gériatre ont quitté le réseau.

De plus, jeudi, Vitalité a demandé d’éviter de se rendre au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, en raison d’un manque de personnel infirmier.

Ensemble, nous devons relever les défis importants en matière de ressources humaines. La dotation en personnel est actuellement un problème dans tous les secteurs de la province, mais le manque de ressources dans le secteur de la santé touche les gens les plus vulnérables et ses effets se font donc ressentir plus particulièrement, a reconnu par communiqué M. Picard.

La nomination de M. Picard entre en vigueur immédiatement. Il succède à David Savoie qui a quitté ses fonctions en mai pour des raisons personnelles et familiales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !