•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Québec mérite mieux » victime de fraude et d’usurpation d’identité

Donald Charette, du regroupement « Québec mérite mieux ».

Donald Charette, porte-parole de « Québec mérite mieux », confirme qu'une plainte a été déposée au Service de police de la Ville de Québec (archives).

Photo : Radio-Canada/Colin Côté-Paulette

Jérémie Camirand

Le groupe citoyen « Québec mérite mieux » a déposé une plainte pour fraude, détournement et usurpation d’identité au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Jeudi, des citoyens ont alerté le regroupement Québec mérite mieux au sujet d’un site Internet qui cherchait à se faire passer pour lui.

Des citoyens se sont rendu compte que quelqu’un avait copié notre site Internet de donations, alors ils ont acheté un nom de domaine qui s’appelle "Québec mérite mieux", mais "mérite" avec deux "t", explique Donald Charette, porte-parole de Québec mérite mieux.

Selon M. Charette, le site en question dirigeait les donateurs vers des sites et des mouvements en faveur du tramway comme Trajectoire Québec, Vélo Québec et Piétons Québec. Vendredi matin, le site n’était plus accessible au public, a confirmé le porte-parole.

Rappelons que Québec mérite mieux a déposé une mise en demeure à la Ville de Québec et au gouvernement provincial. Le groupe finance ses démarches en grande partie grâce aux dons des citoyens. Environ 60 000 $ ont été amassés jusqu'à présent grâce à une campagne de financement.

Sans vouloir accuser qui que ce soit, le porte-parole du mouvement trouve déplorable qu’une ou plusieurs personnes aient cherché à détourner des fonds de sympathisants.

Je trouve ça un peu dommage parce que, tu sais, on est un mouvement citoyen, on a des convictions, on essaie de se faire financer par des donations publiques. [...] Si quelqu’un veut donner 20 $ à "Québec mérite mieux" mais se trouve à donner 20 $ à une autre organisation, alors je trouve ça malhonnête et frauduleux, explique M. Charette.

Une plainte a été déposée auprès des autorités et une enquête est ouverte, a indiqué le SPVQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !