•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que faire pour éviter la propagation de la grippe aviaire?

Un coq de profil.

La grippe aviaire H5N1 a fait son apparition dans la région de Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / PASCAL RAICHE-NOGUE

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) demande aux propriétaires de volailles de garder l'œil ouvert à la suite de la découverte d'un cas positif de grippe aviaire dans un élevage de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Les éleveurs et les citoyens qui ont des poules urbaines sont invités à surveiller les signes du virus H5N1 chez leurs oiseaux, notamment un manque d'énergie et d'appétit, une diminution de la production d'œufs, la ponte de nombreux œufs à coquille molle ou sans coquille ou encore l'enflure de certaines parties du corps.

Le MAPAQ rappelle que la grippe aviaire représente un risque faible pour la population en général.

Rien n'indique que le virus puisse être transmis aux humains par la consommation de volaille, de gibier ou d'œufs préparés et cuits correctement, peut-on lire dans le communiqué émis par le ministère. Il est possible de continuer à les consommer sans crainte en prenant les précautions habituelles en ce qui concerne l'entreposage sécuritaire, la manipulation et la préparation des aliments.

Précautions à prendre pour réduire les risques de propagation

  • Évitez tout contact direct ou indirect entre les oiseaux d'élevage et les oiseaux sauvages.
  • Si vos oiseaux doivent avoir accès à un enclos extérieur, un filet posé sur l'enclos devrait permettre d'éviter que les oiseaux sauvages s'y posent.
  • Évitez d'attirer les oiseaux sauvages avec la présence de nourriture ou de plans d'eau à proximité du poulailler.
  • Limitez l'accès à la ferme aux personnes autorisées seulement. Assurez-vous que ces personnes respectent les mesures de biosécurité en vigueur.
  • Nettoyez et désinfectez les véhicules à moteur avant leur entrée sur les lieux d'élevage.
  • Évitez tout lien entre les petits élevages d'oiseaux et les élevages commerciaux.
  • Évitez les rassemblements d'oiseaux.

Source : MAPAQ

Le virus a été détecté le 28 juin dans un élevage de dindes de Saint-Gabriel-de-Valcartier, selon l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Il s'agit du huitième élevage au Québec à être touché par la grippe aviaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !