•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Théâtre de la dame de cœur innove pour sa nouvelle création

Des marionnettes géantes.

Le nouveau spectacle invite le public à réfléchir aux thématiques du songe et du rêve grâce à des marionnettes géantes.

Photo : Gracieuseté de TDC.

Anik Moulin

À Upton, l'équipe du Théâtre de la dame de cœur s'affaire depuis plusieurs semaines à peaufiner sa nouvelle création,  Victor et le cadeau des songes. Trois années de recherches et de travail méticuleux ont été nécessaires pour aboutir à la première le 1er juillet.

Elle est unique au monde, cette façon d'offrir au spectateur des productions si éclatées, en quatre dimensions, affirme le directeur général et artistique Richard Blackburn.

Le nouveau spectacle invite le public à réfléchir aux thématiques du songe et du rêve. L’histoire est celle de Victor, un jeune homme, qui rencontre dans ses songes un hamster souhaitant l’aider à réussir sa vie. 

« La thématique du spectacle, c'est comment dompter son hamster! Le hamster qui roule dans notre tête, qui va nous emberlificoter, qui va nous emmener dans des avenues vraiment improbables. »

— Une citation de  Richard Blackburn, directeur général et artistique du Théâtre de la dame de cœur
Une main articulée de marionnette géante.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Il s'agit de la 90e création pour le Théâtre de la Dame de cœur, renommé dans le monde pour son inventivité et sa conception de marionnettes géantes.

Photo : Gracieuseté de TDC

90e création

Il s'agit de la 90e création du Théâtre de la dame de cœur, renommé dans le monde pour son inventivité et sa conception de marionnettes géantes. Plusieurs des spectacles ont été conçus à Upton, et d'autres à l'international, notamment en Norvège et au Japon.

Le théâtre a reçu cette année des subventions provenant des paliers provincial et fédéral. Un montant d'un million de dollars a été remis à l'institution pour la mise à niveau de son équipement. Le son, les éclairages et les projections vidéo ont notamment été renouvelés. Des éléments sortiront même du plancher, au cœur du public. Il s'agit d'une première cet été.

Une femme travaille sur la tête d'une marionnette géante.

Trois années de recherches et travail méticuleux ont été nécessaires pour aboutir au spectacle.

Photo : Gracieuseté de TDC

On a une nouvelle plateforme, sur laquelle sont installés les bancs du public. Avant, on n'avait pas accès en dessous. Et là maintenant, on a un dessous, imaginez-vous donc! C'est le premier essai, il y aura des éléments de décor qui vont carrément sortir du plancher, s'exclame Richard Blackburn.

Les marionnettes géantes du Théâtre ont aussi évolué. Elles ont nécessité de nouvelles méthodes de fabrication. Les marionnettes de l'ancienne production, c'était une version 7,8. Là on est rendus à une version 9,4! ajoute en riant Richard Blackburn. Les mécanismes des têtes sont beaucoup plus souples, beaucoup plus flexibles, plus humanoïdes, si on veut. Plus expressives encore.

Richard Blackburn, l'inarrêtable créateur

Richard Blackburn, âgé de 71 ans, cumule 44 ans de carrière et une passion sans bornes pour son métier et la création. Il s'émeut encore aujourd'hui devant la créativité de son équipe. 

« Si on veut surprendre notre public, il faut nous-mêmes se surprendre. Moi, je répète comme un perroquet, on est victime de notre passion!   »

— Une citation de  Richard Blackburn, directeur général et artistique du Théâtre de la dame de cœur

La nouvelle création du Théâtre de la dame de cœur, Victor et le cadeau des songes, est destinée à un public familial. Elle sera présentée dès le 1er juillet à Upton. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !