•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaos dans les aéroports : les agences de voyages débordées

Le reflet d'un avion dans l'eau.

Le reflet d'un avion dans l'eau. (archives)

Photo : getty images/istockphoto / Jag_cz

Radio-Canada

Plusieurs aéroports du pays peinent présentement à répondre au flux de voyageurs. Entre les longues files d'attente, les bagages empilés et les vols annulés, des agences de voyages doivent redoubler d'efforts pour aider leurs clients.

Les conseillers doivent notamment répondre à de nombreux courriels et appels pour rassurer leur clientèle. Ils doivent aussi tenter de naviguer différents problèmes, dont la perte de bagages. Ils espèrent maintenant que les aéroports et les compagnies aériennes régleront bientôt la situation.

« On est dans une marre de problèmes présentement, moi, c'est comme ça que je le vois. C'est comme si on ne règle pas le problème. On met ça sur le dos de la pandémie, on met ça sur le dos de la pénurie de main-d'œuvre. »

— Une citation de  Guylaine Jutras, directrice et copropriétaire de l’Agence de voyages Lennoxville

La propriétaire et directrice de l’Agence de voyages Mercedes, Mercedes Becerra, abonde dans le même sens. 

On travaille maintenant pour trouver un nouveau billet d'avion, un nouvel itinéraire, pour échanger soit la date, soit les correspondances, soit la ville de départ ou la ville de retour. C'est encore du travail à faire pour nous, constate-t-elle. 

Conseils pour les voyageurs 

Les voyageurs sont encouragés à bien se renseigner sur leurs droits et sur les obligations de leur transporteur avant de planifier un voyage.

Vol en retard se spécialise dans les droits des voyageurs. Son président-directeur général Jacob Charbonneau a quelques conseils pour ceux qui devront se rendre à l’aéroport dans les prochaines semaines.

Passer  par un agent de voyage, ce n'est pas un luxe présentement. Il va conseiller, il va épauler, il va pouvoir vous aider. De prendre des assurances voyage assurément, énumère-t-il. 

D'éviter les correspondances si possible. Si ce n'est pas possible, d'avoir le plus long délai possible entre les vols pour s'assurer de ne pas les manquer. De voyager sans bagages si c'est possible, je sais que ça demande des sacrifices, ajoute-t-il. 

Les agences de voyages ont tout de même bon espoir que la situation reviendra  à la normale après la période estivale.

Avec les informations d'Arianne Béland

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !