•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travaux d’amélioration et d’agrandissement dès septembre à l'école de voile de Gaspé

Un voilier navigue sur l'eau.

Des travaux d'agrandissement et d'amélioration seront réalisés à l’école de voile de Gaspé (archives).

Photo : Radio-Canada

Alice Proulx

Le bâtiment de l'école de voile Le Cormoran, à Gaspé, construit il y a plus de 40 ans, sera rénové à compter du mois de septembre. De nouvelles installations verront également le jour afin de mieux répondre à la demande des adeptes de ce sport nautique.

La députée de Gaspésie‒Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, a accordé une aide financière de 200 000 $ au Club nautique Jacques-Cartier de Gaspé, jeudi, pour la réalisation de ces divers travaux.

Situé au centre-ville, le Club nautique exploite le parc nautique qui regroupe la marina et l’école de voile.

Je trouve qu’à l’endroit où vous êtes situés, et avec tous les projets de développement qui se font sur le territoire en ce moment, ça ne peut que prendre de l’expansion, lance Mme Lebouthillier.

Le groupe de six personnes pose côte-à-côte.

Marie-Josée Adams, Jean-Marc Rioux, Charlie-Maude Giroux Bossé, James Keays, François Moses et Diane Lebouthillier ont pris part à la conférence jeudi.

Photo : Gracieuseté : François Moses

Les nouveaux aménagements comprennent notamment l'ajout de vestiaires, d'installations sanitaires et d'un local de classe.

La toiture et le revêtement extérieur du bâtiment actuel seront également remis à neuf.

Ça nous prenait des services sanitaires, des vestiaires pour se changer et une salle de cours pour donner des instructions, alors c’est un gros avantage pour nous, avance le président du Club nautique, Jean-Marc Rioux.

« Quand les gens vont sur l’eau pendant deux à trois heures, ils veulent revenir et prendre une bonne douche. On va maintenant pouvoir offrir un service de meilleure qualité. »

— Une citation de  Jean-Marc Rioux, président du Club nautique Jacques-Cartier
Portrait.

Jean-Marc Rioux est heureux de l'annonce de ces nouvelles installations (archives).

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Pour le moment, l'équipe du Club nautique a mis une roulotte à la disposition des adeptes de voile pour pallier le manque de vestiaires et de toilettes.

Les cours, de leur côté, sont donnés au grand air ou sous un chapiteau sous lequel les participants se réfugient lors des intempéries.

Un projet sur la table depuis plusieurs années

Ce projet d'agrandissement et d'amélioration est en élaboration depuis près de dix ans.

On avait bien hâte de réaliser ce projet. On s’était toujours dit : ‘’Ça ne se peut pas que ça n’aboutisse pas’’. Tous nos plans étaient prêts, on avait déjà des installations comme l’électricité, l’eau et l'aqueduc. Tout était déjà en place, on attendait juste le financement, explique Jean-Marc Rioux.

Le président estime que les nouveaux aménagements profiteront à toute la population de Gaspé. C’est une grande satisfaction pour nous. Toute la population de Gaspé pourra en profiter, se réjouit-il.

Plan large de la marina avec des dizaines de voiliers.

La marina de Gaspé est située en plein cœur du centre-ville. Elle constitue l’un des plus importants havres de plaisance de la Gaspésie (archives).

Photo : Radio-Canada

Le gestionnaire de la marina de Gaspé et coordonnateur du Club nautique, François Moses, abonde dans le même sens quant aux retombées positives de ce projet.

J'espère que ça va amener plus de monde. C’est sûr qu’on est limité dans le nombre d’embarcations et de moniteurs, mais c'est certain que ça va faire plus de mouvement à la marina, souligne-t-il.

Il rappelle que la clientèle qui fréquente l'école de voile est très diversifiée et provient de plusieurs endroits dans la province.

Il y a beaucoup de jeunes de Gaspé qui profitent des installations, mais il y a aussi des jeunes de l’extérieur qui viennent pour faire des formations. Tous les ans, on a des personnes de Montréal, de Québec et de l’Estrie qui sont de passage, précise M. Moses.

Une clientèle en croissance

Depuis l'ouverture de l'établissement dans la baie de Gaspé en 1981, plus d'une centaine de jeunes l'ont fréquenté chaque été.

Quand on a commencé, on parlait d’une centaine d’inscriptions par saison, mais au cours des quatre dernières années, on a beaucoup progressé. Il y a de plus en plus de touristes et de familles à Gaspé, et l’école de voile est devenue, avec le temps, assez populaire, donc c’est ce qui peut expliquer cette hausse, confirme Jean-Marc Rioux.

Des voiliers qui partent de la marina de Gaspé.

L'école de voile Le Cormoran de Gaspé connaît une hausse importante d'achalandage (archives).

Photo : Radio-Canada

« On est en plein centre-ville. Tout le monde voit les voiles de toutes sortes de couleur dans la baie, ça met beaucoup de vie, ça attire. Donc, je pense que ça vient un peu de là. »

— Une citation de  Jean-Marc Rioux, président du Club nautique Jacques-Cartier

Actuellement, 300 personnes sont inscrites au camp de jour de l'école de voile et plus de 100 autres recevront des cours particuliers de perfectionnement et d'initiation à la voile au cours la période estivale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !