•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chasse sportive à l’orignal est suspendue dans la zone 17 cette année

Un orignal est debout dans une forêt.

Il sera interdit de pratiquer la chasse sportive à l'orignal dans la zone 17 au cours de la saison 2022.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après une recherche de consensus entre les communautés cries et les municipalités concernées par la zone 17, il a été conclu que la chasse sportive serait suspendue dans ce secteur pour la saison 2022.

Le député provincial d’Ungava, Denis Lamothe, en a fait l’annonce jeudi. Cette décision a été prise pour garantir aux Autochtones leurs récoltes d'orignaux.

La Convention de la Baie-James et du Nord-du-Québec garantit à la Nation crie une récolte de 158 orignaux dans cette zone, et ce, sous réserve du principe de conservation de la ressource.

Une carte délimite la zone de chasse 17.

La zone 17 touche les secteurs de Matagami, Lebel-sur-Quévillon, Chapais et Chibougamau, en plus de comprendre les aires de trappe de Waskaganish, Waswanipi et Oujé-Bougoumou.

Photo : Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Cependant, selon les données d’inventaires recueillies pour assurer la pérennité du cheptel, la limite maximale de prises a été fixée à 104 orignaux par le Comité conjoint de chasse, de pêche et de piégeage.

Aucun compromis n'a été conclu entre les parties et la Communauté crie de Waswanipi n'a pas donné son accord pour la pratique de la chasse sportive sur son territoire.

Rappelons que la zone 17 touche les secteurs de Matagami, Lebel-sur-Quévillon, Chapais et Chibougamau en plus de comprendre les aires de trappe de Waskaganish, de Waswanipi et d'Oujé-Bougoumou.

Avec les informations d'Athéna Couture

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !