•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival en chanson de Petite-Vallée est officiellement lancé

Le site du Festival en chanson de Petite-Vallée.

Le 39e Festival en chanson de Petite-Vallée est officiellement lancé.

Photo : Radio-Canada / Marie-Claude Tremblay

Alice Proulx

Après une édition marquée par des contraintes sanitaires en 2021, les organisateurs du 39e Festival en chanson de Petite-Vallée sont prêts à accueillir les festivaliers. L'événement, qui se poursuivra jusqu'au 9 juillet, occupe une place importante dans le cœur de nombreuses personnes.

Un spectacle offert par le groupe Vent du nord, en guise de pré-ouverture du festival, a eu lieu mercredi soir.

« Hier, on a allumé les lampes sur cette 39e édition. Ça a commencé en force! »

— Une citation de  Marc-Antoine Dufresne, directeur artistique adjoint du Festival en chanson de Petite-Vallée

C’était la première fois de Vent du nord à Petite-Vallée. Je pense que les astres étaient bien alignés pour qu’on puisse célébrer ensemble. […] Il y avait beaucoup de joie sous le chapiteau, raconte le directeur artistique adjoint de l'événement, Marc-Antoine Dufresne, en entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure.

Marc-Antoine Dufresne.

Marc-Antoine Dufresne est heureux que le festival soit enfin lancé (archives).

Photo : Radio-Canada

Jusqu'à huit spectacles par jour seront présentés, à pleine capacité, lors du festival.

On a autour de 60 spectacles en tout. Il y a moins de restrictions sanitaires, donc on peut ouvrir les valves et accueillir autant de spectateurs qu’on le souhaite. On aura des spectacles qui compteront jusqu’à 1500 personnes tout au long des 10 prochains jours, affirme M. Dufresne.

L'événement prendra ainsi les allures de ce qu'il était avant la pandémie, avec autant de fébrilité.

On est très content de l'aspect éclectique du festival cette année. Il y a beaucoup de découvertes et des figures plus connues qui attirent beaucoup de festivaliers, souligne, de son côté, le directeur général et artistique, Alan Côté.

Alan Côté.

Alan Côté est fier de présenter ce 39e festival (archives).

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

« On a vraiment atteint un record par rapport au nombre de billets vendus pour les ''gros'' spectacles. »

— Une citation de  Alan Côté, directeur général et artistique du Festival en chanson de Petite-Vallée

Les organisateurs s'attendent d'ailleurs à recevoir 15 000 festivaliers en provenance des 4 coins du Québec, au cours des prochains jours. Ces arrivées seront aussi synonymes de retrouvailles pour certains.

La pandémie est encore bien présente

Avec la recrudescence des cas de COVID-19 dans la province, l'équipe du festival a eu à jongler avec plusieurs défis.

Selon Alan Côté, quelques participants n'ont eu d'autre choix que d'annuler leur présence à l'événement puisqu'ils ont testé positifs au virus.

Un concert du festival.

Le festival se déroule principalement au Village en chanson de Petite-Vallée (archives).

Photo : Alexya Crôteau-Grégoire

Il faut toujours faire attention. Il ne faut pas oublier les gestes qui permettent de se protéger contre la COVID-19. Les membres de l’équipe, les bénévoles et les artistes ne peuvent pas tomber au combat dans les prochains jours. On essaie donc d’offrir un milieu sain et sécuritaire pour tous, indique Marc-Antoine Dufresne.

M. Dufresne rappelle que sans l'aide des bénévoles, il serait difficile de mettre en œuvre ce festival. C’est un gros bateau à mener et sans les bénévoles, on ne serait rien, soutient-il.

Des artistes passeurs qui se complémentent

Cette année, Paul Piché et Émile Bilodeau sont les artistes passeurs de l'événement. Qualifiés par Alan Côté de père et de fils spirituels, en raison de leurs valeurs communes, de leur musique et de leur engagement, ces deux artistes sont comblés par ce rôle qui leur est assigné.

« On est là pour partager qui on est tout simplement. »

— Une citation de  Paul Piché, artiste passeur du Festival en chanson de Petite-Vallée
Émile Bilodeau et Paul Piché.

Émile Bilodeau et Paul Piché sont tout récemment arrivés sur le site du festival (archives).

Photo : Radio-Canada / Marie-Claude Tremblay

Émile et moi, on a quelque chose en commun, on va vers une certaine simplicité et authenticité. On essaie d’exprimer nos émotions le plus possible et dans nos émotions, tous les deux, il y a quelque chose qui nous émeut, c’est la solidarité, donc on le fait sentir dans nos chansons, explique Paul Piché.

Pour les deux artistes, c'est une chance de participer à ce festival emblématique en Gaspésie.

Un des rêves que je caressais depuis longtemps, c’est d’habiter dans une cabane sur le site de Petite-Vallée et je l’ai enfin réalisé. Quand j’étais chansonnier et que je voyais Daniel Boucher dormir là-dedans, j’étais jaloux pas mal, lance à la blague Émile Bilodeau.

« Dans mon cœur, la place du festival est immense. »

— Une citation de  Paul Piché, artiste passeur du Festival en chanson de Petite-Vallée

Plus de 200 jeunes gaspésiens de la Petite École de la chanson, provenant d'une trentaine d'établissements sur le territoire, interpréteront, jeudi soir, le répertoire des deux artistes passeurs sous le chapiteau de Grande-Vallée.

Avec les informations de Marie-Claude Tremblay et Maude Rivard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !