•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le déficit de la Saskatchewan moins élevé que prévu pour l’année 2021-2022

une femme donne une conférence de presse.

La vice-première ministre Donna Harpauer affirme que l'économie a récupéré de façon plus profonde et rapide.

Photo : Radio-Canada / Kirk Frase

Radio-Canada

Le déficit de la Saskatchewan est 1,14 milliard de dollars moins élevé que prévu, selon les résultats pour l'année financière 2021-2022 déposés par la vice-première ministre et ministre des Finances, Donna Harpauer.

Les revenus de la province s'élèvent à 18,14 milliards de dollars. Ces recettes élevées s'expliquent par l'augmentation des revenus de taxation et la vente de ressources non renouvelables.

La vente de ces ressources a généré près d'un milliard et demi de dollars de plus, en raison de l'augmentation du prix des hydrocarbures et de la potasse. Donna Harpauer a d'ailleurs souligné en point de presse l'augmentation de l'intérêt pour la potasse canadienne, en raison de la guerre en Ukraine.

Quant aux taxes perçues par la Saskatchewan, tant auprès des entreprises que des individus, elles ont également dépassé les prévisions du gouvernement. La vice-première ministre affirme que l'économie a récupéré de façon plus profonde et rapide.

La dette de la Saskatchewan s'élève à 27,2 milliards de dollars, soit près de 529 millions de dollars de moins que prévu.

Dans le domaine de la santé, l'on note néanmoins une augmentation des dépenses, en raison des coûts entraînés par la pandémie.

Le domaine de l'agriculture a également exigé des dépenses qui n'étaient pas prévues au budget, notamment en raison de la sécheresse. Ce sont donc 2,55 milliards de dollars qui ont été versés en assurance récolte.

La réponse de l'opposition

Le porte-parole de l'opposition officielle en matière de Finances, Trent Wotherspoon, a dit souhaiter que le gouvernement mise davantage sur l'aide aux Saskatchewanais pour contrer l'augmentation du coût de la vie, qui place la population dans une situation extraordinaire.

Il appelle le gouvernement à revenir sur les hausses insensées et les nouvelles mesures entourant la taxe provinciale de vente et à mettre en application des remises sur l'essence et le coût de la vie.

M. Wotherspoon a réitéré la demande de son parti, qui souhaite voir un investissement de 50 millions de dollars pour soutenir les divisions scolaires aux prises avec des problèmes financiers.

Concernant des possibles remises sur le coût de la vie, Donna Harpauer dit attendre une mise à jour financière, qui paraîtra au mois d'août, avant de s'engager.

Avec les informations de Adam Hunter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !