•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une « mauvaise gestion des finances » force le GASP des Monts à suspendre ses activités

Les installations du Sentier de l'espoir à Sainte-Anne-des-Monts

Le GASP des Monts reçoit notamment des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, de dépendance et d’itinérance.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le Groupe d'action sociale et psychiatrique (GASP) des Monts, qui comprend un centre d'hébergement pour personnes en détresse, connu sous le nom de Sentier de l'espoir, ainsi qu'un centre de jour, ferme ses portes pour une période indéterminée.

Cette décision, prise par le conseil d'administration de l'organisme, situé à Sainte-Anne-des-Monts, fait suite aux inégalités administratives et à la mauvaise gestion des finances de la direction.

On demandait des documents qui ne venaient jamais. On ne comprenait pas pourquoi le comptable avait autant de difficulté à nous remettre l'audit, explique Jasmine Lalonde, présidente du conseil d'administration du GASP des Monts.

Les membres de la direction ont été mis à pied et, dans son communiqué, le GASP affirme qu'une plainte a été déposée à la Sûreté du Québec. Au moment de publier ces lignes, Radio-Canada n'avait pas été en mesure de corroborer cette information.

Les personnes qui fréquentaient l'organisme ont été prises en charge par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, assure Mme Lalonde.

Malgré la précarité de la situation, l'organisme rouvrira, mais sous le nom de Centre de réadaptation et d'aide en santé mentale, a confirmé le conseil d'administration. Jasmine Lalonde aimerait que le centre reprenne ses activités en septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !