•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Autochtones nommées au groupe d’experts pour la réforme de la police de Thunder Bay

Janine Seymour sourit devant l'appareil photo.

Janine Seymour est une des deux avocates autochtones qui s'ajoutent au groupe d'experts.

Photo : Équipe Janine Seymour

Radio-Canada

Le comité d’experts indépendants de la Commission des services policiers de Thunder Bay (CSPTB), qui a pour mandat de présenter des recommandations afin de régler les problèmes qui minent la police de cette ville nord-ontarienne, compte deux nouveaux membres : les avocates autochtones Candice Metallic et Janine Seymour.

Le Service de police de Thunder Bay (SPTB) et la commission civile qui le supervise ont été l’objet de plusieurs enquêtes au cours des dernières années, dont certaines sont toujours en cours, particulièrement en raison des relations tendues avec les Autochtones.

Plus récemment, plusieurs policiers et civils ont porté plainte au Tribunal des droits de la personne de l’Ontario pour du harcèlement, de la discrimination ou des problèmes de santé mentale.

Une femme policière lors d'un point de presse.

La Commission des services policiers de Thunder Bay a suspendu plus tôt cette semaine la cheffe de police Sylvie Hauth en raison de « sérieuses allégations » avancées par la Commission civile de l'Ontario sur la police.

Photo : CBC

Le comité d’experts a cherché de nouveaux membres après le départ de Kimberly Murray, qui a été nommée à titre d’interlocutrice spéciale indépendante pour les enfants disparus et pour les sépultures anonymes en rapport avec les pensionnats pour Autochtones.

Nous croyons fermement qu'il est primordial d'intégrer une perspective autochtone à notre travail et nous sommes donc ravis que Candice et Janine aient accepté de se joindre à notre groupe d'experts , a déclaré le président du comité, Alok Mukherjee.

« Grâce à leur expérience et à leurs connaissances, elles nous aideront à présenter des recommandations significatives pour résoudre les problèmes auxquels doivent faire face le Service de police de Thunder Bay et sa commission. »

— Une citation de  Alok Mukherjee, président du groupe d'experts indépendants

Janine Seymour, qui utilise aussi le nom Mi’Azhikwan, a entre autres été conseillère politique pour le grand chef du Traité 3, Francis Kavanaugh, et candidate pour le NPD aux élections fédérales en 2021.

La politique, la sécurité communautaire et la justice traditionnelle sont des domaines qui me passionnent et j'ai hâte de m'engager de manière significative au sein du comité, a déclaré Mi'Azhikwan.

Résumé du mandat du groupe d’experts :

  • Examiner le plan stratégique de la CSPTB et déterminer les progrès réalisés dans sa mise en œuvre
  • Examiner les politiques, les procédures, la formation et les pratiques liées aux préoccupations internes et publiques en ce qui concerne les droits de la personne et la santé mentale
  • Consulter la CSPTB, le SPTB et la communauté au sujet des obstacles et des solutions
  • Examiner les recommandations antérieures pertinentes de la Commission civile de l’Ontario sur la police et du Bureau du directeur indépendant de l'examen de la police, de même que leur mise en œuvre
  • Élaborer et présenter des recommandations d'action à la CSPTB et à la communauté

Membre de la Première Nation Mi’gmaq de Listuguj, Candice Metallic a notamment été conseillère juridique pour le sénateur Murray Sinclair lors de son enquête sur la Commission des services policiers de Thunder Bay, en 2017 et 2018.

Le rapport d’enquête a mené à la mise sous tutelle de la commission en décembre 2018.

Les membres de la CSPTB ont retrouvé leur droit de vote en avril 2019.

Les problèmes de la Commission des services policiers de Thunder Bay et du Service de police persistent même après l'enquête exhaustive et les recommandations présentées par l'honorable Murray Sinclair en 2018, a déclaré Me Metallic.

« Ayant participé à ce processus, je me joins au groupe d'experts pour apporter une aide supplémentaire dans ce qui semble nécessiter un plan détaillé pour résoudre chacun des problèmes qui nuisent à l'efficacité des services policiers à Thunder Bay. »

— Une citation de  Candice Metallic, avocate

La CSPTB est de nouveau sous la supervision d’un administrateur externe depuis le mois d’avril dernier.

À partir du 30 juin, les résidents de Thunder Bay et du Nord-Ouest de l’Ontario qui veulent s’exprimer au sujet du SPTB et de la CSPTB peuvent écrire au groupe d’experts à l’adresse tbexpertpanel@gmail.com.

Des consultations publiques sont prévues du 11 au 13 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !