•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas de grippe aviaire dans un élevage de Québec

Des dindes dans un élevage.

Il s'agit du 8e élevage à être touché au Québec. (Archives)

Photo : The Associated Press / Charlie Neibergall

Signe que l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) poursuit sa progression dans la province, un premier élevage de volailles de la région de Québec est touché par cette grippe.

Le virus a été détecté le 28 juin dans un élevage de dindes de Saint-Gabriel-de-Valcartier, selon l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).

Il est trop tôt pour connaître l'étendue de l'infection ou les mesures de mitigation qui seront mises en place, puisque les tests, les mesures de quarantaine et les limites des zones de contrôle primaire n'ont pas été finalisés, écrit par courriel Megan Nesseth, porte-parole de l'ACIA.

Il s'agit du 8e élevage au Québec à être touché par la grippe aviaire.

Atroce

La présence de l'IAHP à Québec inquiète les éleveurs de la région, indique Pierre-Luc Leblanc, président des Éleveurs de volailles du Québec. Quand le virus entre dans le poulailler, les résultats sont atroces.

On parle d'un taux de mortalité à 90 %, le reste des oiseaux sont euthanasiés, le site est fermé durant des mois, rappelle-t-il.

Pierre-Luc Leblanc, président des Éleveurs de volailles du Québec.

Pierre-Luc Leblanc espérait que le départ des oiseaux migrateurs diminuerait les risques de contagion au pays cet été.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

85 bâtiments dédiés à l'élevage de volailles (principalement du dindon) se trouvent dans un rayon de 10 km de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Tous les éleveurs sont rencontrés , on s'assure que les protocoles de biosécurité soient respectés, explique M. Leblanc.

Le virus H5N1 se transmet par les sécrétions et les excréments d'oiseaux. Les humains peuvent également le propager en transportant le virus sur leurs bottes, vêtements, et les roues de leurs véhicules.

Avec le Village Vacances Valcartier en plein cœur de la municipalité , difficile de demander aux automobilistes d'éviter de rouler dans le secteur, estime Pierre-Luc Leblanc.

Un poulet regarde à travers la clôture d'une ferme.

La grippe aviaire cause une infection contagieuse qui touche les oiseaux domestiques et sauvages.

Photo : Associated Press / Lindsey Shuey

On va demander aux gens de ne pas rentrer dans les entrées de ferme au moins. De rester dans la rue et de ne pas pénétrer dans les lieux d'élevage, ça va déjà être une bonne aide, dit-il.

Le virus a été détecté pour la première fois au pays en décembre dernier, dans une ferme d’Avalon à Terre-Neuve-Labrador.

Au Québec, la première éclosion a été répertoriée le 12 avril dans un élevage de volailles commercial de Val-Saint-François, en Estrie.

Avec la collaboration de Marie-Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !