•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 tornades enregistrées mercredi en Saskatchewan

Une tornade près de la municipalité de Foam Lake, en Saskatchewan, le 29 juin 2022.

Une tornade près de la municipalité de Foam Lake, en Saskatchewan, le 29 juin 2022.

Photo : Tricia Kristjanson

Radio-Canada

Environnement Canada confirme que trois tornades ont touché le sol dans le centre est de la Saskatchewan, mercredi. Les tornades se sont produites près de Foam Lake, Manitou Beach/Watrous et dans la région de Cymric/Govan.

Selon l'agence météorologique fédérale, l'autoroute 16 a été fermée près des régions concernées.

Les dégâts constatés dans une ferme après le passage de l'apparente tornade.

Des lignes électriques et des bâtiments agricoles ont été touchés par une apparente tornade près de Foam Lake mercredi après-midi.

Photo : Gracieuseté : Riley Anthony

La tornade, survenue près de Foam Lake, à environ 200 km au nord-est de Regina, a renversé des silos à grains et les a poussés sur la route.

Les dégâts causés par une tornade près de Foam Lake, en Saskatchewan, le 29 juin 2022.

Les dégâts causés par une tornade sur une ferme près de Foam Lake, le 29 juin 2022.

Photo : Riley Anthony

De plus, des lignes électriques ont été coupées et les trains du CP ont dû s'arrêter temporairement.

La région de Watrous et Manitou Beach, située à environ 150 kilomètres à l'ouest de Foam Lake, a également été touchée par une tornade.

La région de Cymric/Govan, située à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Regina, a aussi touchée. Des grêlons de la taille d'une pièce de vingt-cinq cents et des pluies très fortes y ont d'ailleurs été signalés.

Environnement et Changement climatique Canada enquête sur deux autres retombées possibles dans la région.

L'organisme fédéral rapporte que des grêlons de la taille d'une balle de baseball ont été signalés à Dafoe.

On a également retrouvé des grêlons de la taille d'une pièce de cinq cents à Janzen, et des grêlons de la taille d'une pièce de dix cents près d'Eatonia.

Des dégâts et une sous-station hors service à Foam Lake

Des lignes électriques et des bâtiments agricoles ont été touchés après le passage de ce phénomène météorologique.

SaskPower a signalé des pannes dans la région. La société d'État n’a toutefois pas donné une estimation de l'heure de réparation, mercredi soir.

La sous-station de Foam Lake est toujours hors service. Les équipes évaluent les dommages causés par un système météorologique qui a traversé la région, a indiqué la page des pannes de l'agence.

Chasseur de tempêtes amateur vivant à Wynyard, Riley Anthony affirme avoir remarqué des lignes électriques tombées le long de l'autoroute. Il conduisait sur la route 16 à l'ouest de Foam Lake lorsqu'il a vu un nuage en entonnoir se poser, mercredi en fin d'après-midi.

Riley Anthony a pu constater des morceaux de métal qui s'étaient retrouvés dans des arbres et des silos à grains endommagés qui, selon lui, ont été projetés à environ un kilomètre de leur emplacement initial.

Il y a une ferme là-bas avec beaucoup de dommages, a déclaré M. Anthony. Le hangar a disparu. C'est un grand désordre et c'est vraiment triste de voir les gens perdre tout ce pour quoi ils ont travaillé.

Selon Environnement et Changement climatique Canada, le temps instable est le résultat d'un front froid provenant d'un système de basse pression qui s'est déplacé depuis l'Alberta.

Cette province a connu de violents orages, provoquant des avertissements de tornade, mardi.

Voir la tornade de près

Chris Gislason a été témoin de la tornade.

Quelle scène , a-t-il commenté. 

Sa femme et lui possèdent un vignoble touché par la tornade. La ferme dont s’occupent leur fille Janina Currah et son mari a également été atteinte. Elle est située à cinq kilomètres de Foam Lake.

Des silos à grains sont tombés, de l’équipement a été endommagé et des arbres déracinés. Plusieurs bâtiments ont été endommagés par la tornade, exception faite de la maison.

On ne pense jamais que ça nous arrivera à nous, indique celui qui a vu 15 ou 20 tornades au cours de sa vie. 

Il estime les pertes à un peu plus de 2 millions de dollars. 

Son épouse Ruth Gislason se dit contente que tous soient sains et saufs, mais ne décrit pas moins cet évènement comme un désastre qui changera leur vie.

M. Gislason se compte tout de même chanceux que la maison ait été épargnée. 

Aussi la ferme des Currah a-t-elle vu déferler une vague de soutien, un soutien spontané de la part de passants. 

Une attitude qui n’étonne pas Chris Gislason, car selon lui, prêter main-forte est un trait saskatchewanais.

Avec les informations de Ethan Williams

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !