•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour des feux d’artifice sur une plage de l’est de Toronto, mais avec plus de policiers

Des enfants regardent un feu d'artifice.

Des feux d'artifice sont prévus à la baie Ashbridges, dans le quartier The Beaches.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les feux d'artifice sont de retour à la baie Ashbridges pour célébrer la fête du Canada vendredi, mais la police et les résidents redoutent les manifestations de violence, après les altercations qui ont conduit à des arrestations au cours du long week-end précédent, le mois dernier.

En mai, les célébrations du week-end de la fête de Victoria avaient attiré des foules considérables dans le quartier The Beaches, dans l'est de Toronto.

Mais les festivités ont été émaillées de fusillades, de coups de couteau et de tirs sauvages de feux d'artifice. Plus de 20 arrestations ont eu lieu et sept policiers ont été blessés.

En ce nouveau long week-end, la police affirme avoir un plan assez robuste pour éviter que cela ne se reproduise.

Nous voulons que tout le monde puisse s'amuser en toute sécurité. Aucune activité criminelle ne sera tolérée, a indiqué le porte-parole de la police David Hopkinson.

La police rappelle qu'il s'agira de célébrations familiales et que des enfants et des grands-parents y participeront.

Des ressources supplémentaires seront déployées dans le secteur pendant tout le week-end, notamment à pied, à vélo, dans des voitures de patrouille, peut-être même à cheval et en VTT, tandis que certains policiers surveilleront la foule en tenue civile.

Les agents seront également équipés de caméras corporelles et auront accès à des séquences vidéo en cas d'enquête criminelle.

La police rappelle également aux gens qu'il est interdit d'allumer des feux d'artifice personnels dans un parc ou à la plage, comme l'indiquent les panneaux d'entrée. Si des gens contrevenaient à ces directives ou s'en prenaient à des membres du public ou de la police, des accusations pourraient être portées.

Le Service de police de Toronto n'a pas donné de détails sur ses préparatifs dans l'éventualité de manifestations de camionneurs, comme ceux qui ont eu lieu au cours de l'année.

L'effet post-restrictions

Les quelques débordements survenus le week-end de la fête de Victoria n'ont pas démotivé Edu Munoc, un étudiant du Pérou arrivé au Canada depuis deux mois, seulement, et qui a hâte de pouvoir assister au feu d'artifice avec ses amis.

« Je suis très excité parce que ce sera ma première fête du Canada ici au Canada. »

— Une citation de  Edu Munoc, nouvel arrivant

Edu Munoc.

Edu Munoc est impatient de voir les feux d'artifice pour la première fois à la baie Ashbridges.

Photo : CBC

Autre spectatrice impatiente, Thaoita Mignacca, adore les feux d'artifice et assure que la violence du mois dernier n'affectera pas sa décision de sortir cette fois-ci.

Je pense que les gens devraient en profiter. C'est l'été. Nous sommes dans la période post-COVID, alors venez et profitez-en, s'enthousiasme-t-elle.

Des riverains restent néanmoins sur leur garde. John Morris s'inquiète de revivre les violences du week-end de la fête de la Reine dans le quartier.

Je les regarde depuis des années, mais je n'aime pas ce qui se passe ici, témoigne-t-il. Il semble y avoir des gens qui s'ennuient et qui sont enfermés depuis trop longtemps, ils cherchent quelque chose pour soulager leur frustration.

Le conseiller Brad Bradford, qui représente le quartier Beaches East York, raconte avoir entendu les préoccupations de la part des résidents après le long week-end dernier. Il assure en avoir discuté avec James Ramer, chef intérimaire de police de Toronto.

Assurer la sécurité de tous est primordial pour les résidents locaux et les visiteurs qui, comme moi, ont hâte de sortir pour participer en toute sécurité aux célébrations de la fête du Canada qui nous ont manqué, a indiqué M. Bradford par courriel.

La police informe les conducteurs qu'ils doivent s'attendre à des retards en raison des fermetures de routes, notamment sur le boulevard Lake Shore. La durée des fermetures dépendra de la foule qui se trouvera sur place.

Le contrôle du stationnement sera également élevé, selon la police.

Les personnes souhaitant assister au feu d'artifice sont invitées à prendre les transports en commun. Des bus supplémentaires desserviront les lignes Coxwell et Woodbine pour répondre à l'afflux de visiteurs.

D'après les informations de Clara Pasieka, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !