•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les signalements d’agressions sexuelles ont plus que doublé à l’Université Western

Une femme dont le visage est caché par ses mains en premier plan, paume droite sur poing gauche.

L'Université Western dit s'efforcer de lutter contre la violence sexuelle sur son campus.

Photo : iStock

Radio-Canada

Au cours de l'année scolaire 2021-2022, 164 cas de violence sexuelle ont été signalés au gestionnaire de cas et de soutien aux survivants de l'Université Western de London. Lors de l'année scolaire précédente, ce nombre était de 74.

Ces données sont révélées dans un rapport remis au conseil d'administration de l'Université en début de semaine.

Certains des signalements proviennent de survivants d’anciennes violences sexuelles, tels que des abus dans l'enfance ou des situations de violence domestique.

Selon l’Université, cela s'explique par le fait que certains signalements ont été déclenchés par la vaste couverture médiatique qui a suivi les allégations d'agressions sexuelles dans les dortoirs de première année, en septembre 2021.

Personne n'a été inculpé pour ces incidents. La police a interrogé des centaines d'étudiants, mais aucun rapport officiel n'a été établi.

À l'époque, des milliers d'étudiants de Western avaient quitté les cours pour protester contre la misogynie et la culture du viol et apporter leur soutien aux survivants de violences sexuelles.

En ce qui concerne le plus récent rapport, tous les survivants qui ont témoigné de leur histoire l'année dernière et ont fourni leurs coordonnées ont eut accès à des ressources sur le campus et hors campus, selon l'Université.

L’établissement d’enseignement précise qu’il s’est efforcé de lutter contre la violence sexuelle, notamment en élargissant l'éducation et la formation. Il ajoute qu’il souhaite favoriser une culture de sécurité, de communauté et de respect.

D'après les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !