•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Noce et Jonquière en musique prennent leur envol

Une foule à un spectacle.

La formation Québec Redneck Bluegrass Project était la dernière à se produire à l'Avant-Noce.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Noce et Jonquière en musique ont pris leur envol mercredi soir et proposent dans les prochains jours plusieurs spectacles aux festivaliers.

Comme pour bien d’autres événements, c’est un retour à la normale pour les deux festivals après deux ans de pandémie qui ont forcé des annulations ou encore la tenue de spectacles l’été dernier en respectant les mesures sanitaires.

La Noce a lancé ses activités à La Pulperie de Chicoutimi mercredi, avec l’Avant-Noce, qui débutait à 18 h.

Les Shirley et Les Hôtesses d’Hilaire ouvraient le festival, qui animera le site jusqu’à samedi soir.

On a eu notre tournée de lancement, c’était malade. Les masques venaient de tomber au Québec. Là, c’est la première grosse foule qu’on fait depuis deux ans et demi, a dit Serge Brideau, membre des Hôtesses d’Hilaire, avant de monter sur scène mercredi.

Les membres des Shirley, une formation originaire de la région, étaient également heureuses d’être de retour devant les spectateurs de La Noce et devant leurs proches.

« C’est un festival qui est fait par des musiciens. [...] Quand tu es là en tant qu’artiste, ce n’est pas toujours que tu es reçu aussi bien et que c’est aussi le fun », a souligné Sarah Dion, qui fait partie de la formation.

Des gens à l'entrée d'un festival.

Vers 18 h 30, la pluie ne refroidissait pas les ardeurs de ceux qui se présentaient à l'Avant-Noce.

Photo : Radio-Canada

Pour sa cinquième mouture, nommée La Noce de cire, l’événement a demandé une plus grande logistique aux organisateurs. Le festival connaît un record de vente de billets et attire de plus en plus de spectateurs de l’extérieur de la région.

Au festival, en termes d’employés, on est à peu près 125 employés, des techniciens. Et on est rendus à 170 bénévoles qui viennent nous aider au courant du week-end. Ça prend des montages, démontages. Il y a une grosse équipe à gérer , a expliqué le directeur général de La Noce, Fred Poulin.

L’événement, qui recherchait d’ailleurs des bénévoles en mai, a pu compléter son équipe après avoir lancé une campagne de recrutement.

Quelque 15 500 billets avaient été vendus en date de mardi. Mercredi, la majorité des spectacles du festival affichaient complet et seuls quelques spectacles offraient encore des billets.

Une troisième scène a été ajoutée cette année sur le site, qui peut accueillir 4000 personnes.

Le site est tellement riche visuellement, de base, et nous on vient rajouter plein d’éléments, d’éclairage, des décors, qui font que là ça devient extraordinaire, souligne Fred Poulin.

Loud, Sarahmée, Valence, Daniel Bélanger, Lydia Képinski, KNLO, Hubert Lenoir, Louis-Jean Cormier, Gazoline, les Hay Babies et Gros Méné sont quelques-uns des artistes qui monteront sur scène pendant le festival.

12 soirs de spectacles à Jonquière en musique

Jonquière en musique lançait de son côté sa programmation mercredi soir au parc de la Rivière-aux-Sables avec le groupe Ruff Edge, en hommage à AC/DC, précédé par Les Dudes Cover Band.

Pour la fête du Canada, vendredi, Diane Tell montera sur scène.

Jonquière en musique, qui dure trois semaines jusqu’au 16 juillet, propose des spectacles du mercredi au samedi. Voïvod, Salebarbes, Édith Butler, Pépé et Alaclair Ensemble font notamment partie des artistes à l’affiche.

Les spectacles débutent à 20 h 15, avec la première partie, suivie du spectacle principal à 21 h 30. Un accès gratuit aux autobus de la Société de transports de Saguenay est offert pendant les 12 soirs de spectacles, de 16 h à 23 h.

Par ailleurs, Jonquière en musique bénéficie d’un appui de 46 500 $ de Québec pour sa 33e année, en provenance du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques.

Ce festival surprend chaque année par la richesse de ses spectacles et de ses artistes, enrichissant ainsi l’offre du Saguenay-Lac-Saint-Jean, a souligné la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, par voie de communiqué mercredi.

Avec les informations de Julie Larouche et de Mélanie Patry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !