•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boucle de l’Atlantique : 4 premiers ministres demandent à Ottawa de prendre position

Ce corridor énergétique de 5 milliards de dollars serait « crucial », selon le Conseil des premiers ministres de l’Atlantique.

Les quatre messieurs en veston bleus, portant des cravates, sont assis à une même table couverte d'une nappe blanche. Les drapeaux des quatre provinces de l'Atlantique sont plantés derrière eux.

Le Conseil des premiers ministres de l'Atlantique s'est réuni mercredi à Pictou, en Nouvelle-Écosse. Les premiers ministres de gauche à droite : Tim Houston (Nouvelle-Écosse), Blaine Higgs (Nouveau-Brunswick), Dennis King (Île-du-Prince-Édouard) et Andrew Furey (Terre-Neuve-et-Labrador).

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

La Presse canadienne

Les premiers ministres des quatre provinces de l'Atlantique pressent Ottawa de prendre une décision concernant le financement d'un corridor d'énergie hydroélectrique pour toute la région.

Le projet de boucle de l’Atlantique, estimé à 5 milliards de dollars, relierait les trois provinces maritimes et Terre-Neuve à l'hydroélectricité du Québec et du Labrador.

Besoin de clarté

Les quatre premiers ministres de la région étaient réunis mercredi à Pictou, en Nouvelle-Écosse, pour une rencontre du Conseil des premiers ministres de l'Atlantique.

L'hôte de la rencontre, le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, a déclaré que bien que les pourparlers se poursuivent, les premiers ministres ont besoin de clarté de la part du gouvernement fédéral sur les délais et la participation d'Ottawa pour ce projet qu'il qualifie de crucial.

Une tête d'orignal empaillée est posée au-dessus de quatre messieurs portant des complets bleus et des chaussures brunes comme s'ils s'étaient mis d'accord au préalable pour s'habiller pareil.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Conseil des premiers ministres de l'Atlantique s'est réuni mercredi à l'auberge Pictou Lodge. Les premiers ministres, de gauche à droite : Tim Houston (Nouvelle-Écosse), Blaine Higgs (Nouveau-Brunswick), Dennis King (Île-du-Prince-Édouard) et Andrew Furey (Terre-Neuve-et-Labrador).

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, a déclaré de son côté que le projet devait démarrer assez rapidement en raison de sa taille et de ses impacts dans toute la région.

M. Furey estime qu'il est temps d'élaborer un plan plus détaillé autour du projet de boucle, alors que les provinces de l'Atlantique s'efforcent d'atteindre des objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Des besoins accrus en santé

Les premiers ministres des provinces de l'Atlantique ont également renouvelé leur engagement à agir avec leurs homologues des autres provinces, par le biais du Conseil de la fédération, dans le dossier du financement de la santé. 

Les premiers ministres demandent toujours au gouvernement fédéral d'augmenter sa part de financement de 22 % à 35 %, par le biais du Transfert canadien en matière de santé.

La prochaine rencontre du Conseil de la fédération aura lieu les 11 et 12 juillet à Victoria, en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !