•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois suspects arrêtés à la suite d’un vol dans un dépanneur à Matane

Le dépanneur de la rue Saint-Pierre, à Matane.

Trois suspects ont été arrêtés à la suite d’un vol dans un dépanneur à Matane.

Photo : Radio-Canada / Alice Proulx

Alice Proulx

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont arrêté trois suspects, lundi, en lien avec une introduction par effraction suivie d'un vol dans un dépanneur de la rue Saint-Pierre, à Matane.

La SQ indique que les suspects sont une femme de 26 ans ainsi que deux hommes âgés respectivement de 49 ans et de 43 ans. Les trois sont originaires de Matane.

« On a eu l’information tôt lundi matin et, quelques heures après, on appréhendait déjà les trois suspects. »

— Une citation de  Claude Doiron, porte-parole de la Sûreté du Québec

Ces individus seraient entrés par effraction dans le dépanneur dans la nuit de dimanche à lundi et auraient mis la main sur plusieurs billets de loterie.

Lors du vol, des billets de Loto-Québec ont été subtilisés. On n'écarte pas la possibilité que certains lots gagnants puissent avoir été réclamés dans des commerces de Sainte-Anne-des-Monts ou de Matane, indique le porte-parole de la SQ Claude Doiron.

Le dépanneur Servi express de la rue Saint-Pierre, à Matane.

Lundi matin, la vitre de la porte principale du commerce était brisée. Les propriétaires ont changé la porte sur l'heure du dîner.

Photo : Radio-Canada / Alice Proulx

Quelques heures après le délit, les enquêteurs ont interrogé les suspects puis perquisitionné un véhicule et une résidence.

Il y a eu des perquisitions dans un véhicule qui a été conduit par les suspects et dans une résidence du secteur Saint-Rédempteur à Matane. Certains éléments ont été recueillis dans le cadre de notre enquête, ajoute M. Doiron.

Les trois individus pourraient faire face à des accusations d'introduction par effraction et de vol perpétré dans un commerce.

L’introduction par effraction est un acte qui fait partie des plus graves du Code criminel. On parle aussi de vol de moins de 5000 $, explique Claude Doiron.

Les suspects ont été remis en liberté sous promesse de comparaître au tribunal. L'enquête se poursuit.

Avec les informations de Pierre-Gabriel Turgeon

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.