•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saga judiciaire entre Jérémy Gabriel et Mike Ward n’est pas terminée

Photomontage de deux portraits du chanteur Jérémy Gabriel et de l'humoriste Mike Ward collés l'un à côté de l'autre.

Le chanteur Jérémy Gabriel (à gauche) et l'humoriste Mike Ward (à droite)

Photo :  La Presse Canadienne / Ryan Remiorz et Radio-Canada / Olivier Lalande

Radio-Canada

La mère du chanteur Jérémy Gabriel compte porter en appel la décision défavorable de la Cour du Québec dans une poursuite en diffamation intentée contre l'humoriste Mike Ward.

Sylvie Gabriel réclame à Mike Ward 84 600 $ à titre d'indemnités, citant l’effet destructeur des blagues qu’il a faites au sujet de sa famille entre 2010 et 2013.

La Cour du Québec a rejeté ce recours en diffamation à la mi-juin, jugeant que Mme Gabriel n'avait pas respecté la prescription, soit la période au-delà de laquelle il n'est plus possible de poursuivre un individu. Ce délai est généralement de trois ans.

C'est cet élément que compte contester l'avocat de la famille Gabriel, Me Stéphane Harvey, dans un avis d'appel qui sera déposé d'ici le 6 juillet.

Cette nouvelle contestation va avoir un impact sur une autre poursuite, celle des 288 000 $ de dommages et intérêts que Jérémy Gabriel a intentée contre Mike Ward devant la cour supérieure.

Improbable

Au palais de justice de Québec, mercredi, les deux parties se sont entendues, afin d'attendre la décision de la cour d'appel avant de poursuivre les procédures en ce qui concerne la poursuite du chanteur.

Si la cour d'appel confirme la décision de la Cour du Québec, les deux poursuites prendront fin. La saga va se terminer, explique Me Stéphane Harvey.

En revanche, si la demande d'appel est acceptée, l'affaire se retrouvera de nouveau devant la Cour suprême, selon l'avocat qui représente Mike Ward, Me Julius Grey.

Portrait de l'avocat de Mike Ward, Me Julius Grey, dans un studio de radio, un micro devant lui.

L'avocat de Mike Ward, Me Julius Grey

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Rappelons que cette saga judiciaire s'est déjà rendue jusqu'au plus haut tribunal du pays, qui avait tranché en faveur de Mike Ward dans une décision très partagée.

L'avocat de l'humoriste ne croit toutefois pas que le dossier se rendra jusque-là.

Me Grey est convaincu que la cour d'appel va confirmer la décision de la Cour du Québec. Il serait très surpris que cette décision soit infirmée.

Je considérerais ça comme improbable. Tout peut arriver devant la cour, mais je pense que notre cause est forte, explique-t-il.

Avec les informations d'Alexane Drolet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !