•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le designer québécois Markantoine participe à Making the Cut

Markantoine Lynch-Boisvert fait partie des 10 designers finalistes qui s’affronteront dans divers défis.

L'homme porte une tuque noire et il est dans un studio.

Markantoine Lynch-Boisvert participe à l'émission «Making the Cut».

Photo : James Clark/prime video

Radio-Canada

Markantoine Lynch-Boisvert est la première personne du Canada à être sélectionnée pour participer à l’émission de téléréalité de mode Making the Cut, diffusée sur Prime Video et animée par l’ancienne mannequin Heidi Klum ainsi que par le spécialiste de la mode Tim Gunn.

Il fait partie des 10 designers finalistes venant des États-Unis, du Royaume-Uni, du Brésil et de la Suisse qui s’affronteront chaque semaine à l'occasion de divers défis de couture, de design et de création.

L’homme, originaire de Shawinigan-Nord, en Mauricie, est le directeur créatif de la marque québécoise MRKNTN.

Les personnes sont assises l'une à côté de l'autre dans un studio.

Les 10 personnes finalistes de l'émission «Making the Cut»

Photo : James Clark/prime video

Par voie de communiqué, le designer a souligné que sa participation à cette compétition de mode – dont la troisième saison a été enregistrée en décembre 2021 à Los Angeles – a été extrêmement enrichissante, tant sur le plan personnel que du point de vue professionnel. Je me pince encore. En tant que créateur, on se remet beaucoup en question, et le fait d’avoir été sélectionné parmi des centaines de designers du monde entier donne une bonne tape sur l’épaule, a dit Markantoine Lynch-Boisvert.

La personne qui remportera la finale recevra un montant de 1 million de dollars américains (1,2 million de dollars canadiens) et prendra part à un programme de mentorat avec Amazon Fashion.

La troisième saison de Making the Cut sera diffusée à partir du 19 août sur Prime Video.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !