•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Planned Parenthood à Regina, sans local depuis un mois, peine à offrir ses services

Le bâtiment qui logeait les bureaux de Planned Parenthood à Regina, avant la fermeture causée par des soucis financiers.

L'organisme de santé sexuelle à but non lucratif Planned Parenthood, à Regina, a fermé provisoirement ses portes en mai 2022 en attendant de trouver un nouveau local.

Photo : (Richard Agecoutay/CBC)

Radio-Canada

Plus d’un mois après avoir été contraint de fermer ses portes pour des raisons d’emplacement, l'organisme de santé sexuelle à but non lucratif Planned Parenthood Regina est toujours à la recherche d’un local pour loger ses services.

La directrice générale de Planned Parenthood Regina, Risa Payant, explique que l'organisation se concentre sur la recherche d'un nouvel espace.

Elle reconnaît que la fermeture du local, en mai dernier, a laissé un vide dans les services de santé sexuelle à Regina. Je suis convaincue que nous serons de retour et que nous offrirons nos services aux gens dès que possible. Ce dont nous avons vraiment besoin, c'est de soutien et de patience, déclare-t-elle.

Risa Payant indique que, lorsque l’organisme sera pleinement opérationnel, il fournira des contraceptifs ainsi que des programmes et des services de santé sexuelle à la ville et aux communautés du sud de la Saskatchewan.

Planned Parenthood Regina mettra également l'accent sur les jeunes, les personnes LGBTQ+ et les personnes qui n'ont pas d'assurance maladie.

L'impact de la fermeture

Pour l’instant, l’organisme de santé sexuelle offre des services par téléphone, tels que des consultations sur les ITS, les contraceptifs et les références pour les stérilets.

Risa Payant estime que la fermeture temporaire de Planned Parenthood Regina pénalise les personnes les plus vulnérables.

Nous vendions des contraceptifs à prix coûtant, ce qui est considérablement réduit par rapport à la plupart des pharmacies, indique-t-elle.

Les personnes, surtout les jeunes, qui n'ont pas accès aux avantages sociaux et à la couverture des prescriptions de médicaments comptaient vraiment sur nos services, précise la directrice générale de Planned Parenthood Regina.

Cette fermeture a eu des répercussions sur les étudiants. La coordonnatrice de la santé sexuelle de l'Association des étudiants de l'Université de Regina, Robin Hilton, affirme que la fermeture de Planned Parenthood les a directement touchés.

Ensemble, les deux organisations offraient des cliniques gratuites de santé sexuelle aux étudiants une fois par mois.

Trouver un nouveau local, un exercice difficile

Selon la directrice générale de Planned Parenthood Regina, certains propriétaires ne se montrent pas disposés à travailler avec l'organisme en raison de ce qu'il fait. Je pense que cela témoigne de la stigmatisation qui entoure le travail que nous faisons en matière de santé sexuelle dans la province, déplore Risa Payant.

Elle indique toutefois qu’il y a encore des propriétaires dans la ville qui sont prêts à accueillir l'organisation. Il s'agit simplement de trouver la bonne personne et le bon prix.

Selon elle, le nouvel emplacement doit être central, accessible par les transports en commun et capable d'accueillir à la fois une clinique et un bureau.

Risa Payant, qui occupe ses fonctions de directrice générale depuis la mi-mars, promet de poursuivre les démarches pour que l’organisation puisse rouvrir ses portes au public.

Il y a eu beaucoup de bouleversements à Planned Parenthood, et je m'engage vraiment à faire en sorte qu'à l'avenir nous soyons aussi stables que possible.

Planned Parenthood Regina connaît des problèmes financiers. Risa Payant évoque les frais de location et les coûts opérationnels qui augmentent, alors que le financement de l’organisme est plutôt stagnant.

L’organisme reçoit son financement principal du ministère de la Santé de la province et de l'Autorité de la santé de la Saskatchewan. Dans une déclaration à CBC, le ministère de la Santé a déclaré qu'il fournira à Planned Parenthood Regina 167 000 $ pour les services cliniques au cours de l'année 2022-2023.

Un montant jugé insuffisant pour répondre aux besoins de l’organisation. Ils sont très généreux avec leur soutien. Nous l'avons beaucoup apprécié. Il faut aussi l'augmenter, conclut Risa Payant.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !