•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 M$ pour l’achat d’équipement aéronautique au Cégep de Chicoutimi

Un avion devant un hangar.

Le CQFA obtient près de 11 millions de dollars du ministère de l’Enseignement supérieur pour bonifier sa flotte aéronautique.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Radio-Canada

Les étudiants en pilotage du Centre québécois de formation aéronautique (CQFA) du Cégep de Chicoutimi auront plus d’équipement avec lesquels perfectionner leur apprentissage.

Le gouvernement du Québec verse une subvention de 10,8 millions de dollars pour permettre au CQFA d’acquérir un avion turbopropulsé, deux hélicoptères turbopropulsés, deux simulateurs, deux avions multimoteurs à piston et trois hydravions moteurs conventionnels.

« Ces équipements permettront d'accroître les compétences de nos étudiants tout en leur garantissant une expertise sur un plus large spectre d’appareils.  »

— Une citation de  Steeve Noreau, directeur du CQFA

L’aide financière a été annoncée par voie de communiqué par la ministre responsable de la région, Andrée Laforest, au nom du ministère de l'Enseignement.

Un avion à côté d'un hangar.

Cet automne, la direction du CQFA recherchera des appareils à acheter. Les responsables estiment qu’il faudra plus d’un an avant de pouvoir les mettre à disposition des étudiants.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Les acquisitions d’équipement s’inscrivent dans l’actualisation du programme de Techniques de pilotage d’aéronefs, autorisée l’automne dernier.

Dès cet automne, on va commencer les recherches des nouveaux appareils, a alors spécifié Steeve Noreau. Il va falloir ensuite aller chercher les appareils, les mettre à niveau, les peindre, donc on a quand même des belles années de travail devant nous pour y arriver.

Le CQFA cible 2024 pour mettre ces nouveaux appareils à la disposition des étudiants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !