•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal intéressé par le registre des loyers proposé à Trois-Rivières

Une pancarte indique qu'aucun appartement n'est vacant dans un immeuble.

La Ville de Montréal démontre plus d'intérêt que la Ville de Trois-Rivières pour un registre des loyers, selon le coordonnateur du ROÉPAM.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Après avoir obtenu un avis juridique donnant le feu vert à la Ville de Trois-Rivières pour créer une registre des loyers, un organisme communautaire de la région a été contacté par la Ville de Montréal.

Le Regroupement des organismes d’éducation populaire de la Mauricie (ROÉPAM) milite depuis plusieurs mois pour que ce type de système soit mis en place à Trois-Rivières afin de régir les hausses des logements.

Il y a quelques jours, le coordonnateur du regroupement, Marc Benoît a été contacté par des fonctionnaires de la Ville de Montréal pour obtenir les documents juridiques, a-t-il raconté au micro de Jean-Philippe Nadeau.

Il est ravi de voir que Montréal s’intéresse à la démarche du regroupement, mais se désole du peu d'intérêt démontré par sa propre ville, Trois-Rivières.

Il s'inquiète que les élus trifluviens cèdent aux lobbyistes de promoteurs privés.

« J’ai entendu dire qu’il y a des compagnies de gestion qui tentent de faire pression sur la Ville. Elles essaient de gagner du temps, elles veulent éviter un registre et ça nous inquiète dans le milieu communautaire. »

— Une citation de  Marc Benoît, coordonnateur du Regroupement des organismes d’éducation populaire de la Mauricie

Mis à part Montréal, une autre municipalité aurait démontré de l’intérêt à la démarche du ROÉPAM.

Quand on a fait tout ce travail pour la ville qu'on aime, pour nos concitoyens, en raison des hausses des prix de loyers, et que d'autres villes s’y intéressent… Je trouve ça important. Je me demande si la Ville de Trois-Rivières comprend qu'elle a tout en main pour mettre en place le registre , a expliqué Marc Benoît, à l'émission Toujours le matin.

À la prochaine séance du conseil municipal de Trois-Rivières, prévue le 5 juillet, un projet de règlement concernant le registre des loyers devrait être proposé par le conseiller du district des Estacades, Pierre-Luc Fortin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !