•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 M$ d’investissement au Balnea spa de Bromont

Le site du spa Balnea, à Bromont.

Le site du Balnea spa à Bromont.

Photo :  Facebook / Balnea Spa

Radio-Canada

Un important projet d'agrandissement voit le jour chez Balnea Spa à Bromont. Il nécessite des investissements avoisinant 30 M$ échelonnés sur cinq ans.

À l'offre de spa s'ajoutera, entre autres, dans les prochaines années une offre d'hébergement, permettant aux clients de prolonger leur visite sur le site du Balnea spa. À tout grand site, son grand projet! Le Balnea spa étant situé sur l'ancienne base de plein air d'Avignon, beaucoup de gens le connaissent et savent que c'est un endroit qui a accueilli beaucoup de monde à différentes époques. Depuis notre ouverture, en 2005, on connaît vraiment l'endroit comme une destination de spa, donc une attraction, a expliqué le président de Balnea spa, Denis Laframboise.

« Ce qu'on veut faire, c'est convertir notre destination d'un jour en une destination multi jours. »

— Une citation de  Denis Laframboise, président de Balnea spa

Diverses installations d'hébergement seront construites prochainement sur le terrain de 80 acres, dont le zonage permet de mener à bien ce genre de projet. L'entreprise prévoit également un agrandissement de son spa et l'implantation d'une micro-ferme visant à alimenter ses restaurants.

Le besoin d'espace a été agrandi avec la pandémie. Les gens s'entassent moins qu'avant dans un bain, à un pied l'un de l'autre. Ça fait longtemps qu'on a un besoin d'agrandissement, d'une salle de repos intérieur et d'un bain additionnel. C'est la genèse de notre première phase d'agrandissement que d'augmenter notre capacité de 25 %, a fait savoir le président au micro de Par ici l'info.

Denis Laframboise fait le pari d'investir massivement à un moment où l'industrie touristique se relève tranquillement de la pandémie. Pour lui, le moment était le bon pour démarrer un tel projet. Le besoin des gens de sortir de la maison, de sortir de la ville, de venir en campagne est réel. On recentre certains de nos besoins individuels vers une qualité de vie, une détente, un contact avec la nature et c'est ce qu'on offre. [...] Je pense qu'on est dans un créneau du tourisme qui est le bon et on n'a pas froid aux yeux d'investir dans cette ligne-là.

La première phase du projet, l'agrandissement du spa, coûtera10 millions de dollars à l'entreprise et devrait être complétée au printemps 2024.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !