•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population aura de nouveau accès au quai de Shippagan

Une clôture métallique devant le quai.

Le quai de Shippagan est entouré de clôtures de métal et de barrières depuis 2020 (archives).

Photo : Radio-Canada / René Landry

La population pourra à nouveau se rendre sur le quai de Shippagan dès jeudi. L’accès y avait été restreint depuis mars 2020 en raison de la pandémie et ensuite à la demande des usagers des installations portuaires pour des raisons de sécurité.

La mairesse suppléante de Shippagan, Marie-Lou Noël, se réjouit de la nouvelle qui tombe à point pour la saison touristique dans la Péninsule acadienne.

La réouverture du 30 juin, c’est sûr que c’est un attrait touristique très achalandé, donc on est très content que ça réouvre, a indiqué Mme Noël en entrevue à l'émission La matinale.

Marie-Lou Noël.

Marie-Lou Noël, conseillère municipale et mairesse suppléante de Shippagan.

Photo : Radio-Canada

L’Administration portuaire de Shippagan a fait une mise au point quant à l’accès à ses installations dans un communiqué de presse publié sur les médias sociaux lundi.

Il faut rappeler que l’arrivée de la pandémie de la COVID-19 en mars 2020 avait créé une grande insécurité dans l’industrie des pêches et plusieurs craignaient un impact dévastateur sur cette industrie qui constitue un moteur économique majeur pour notre, peut-on lire dans le communiqué.

C’est pourquoi une clôture a d’abord été érigée autour du quai et des installations portuaires. Cependant, les usagers du quai, comme les pêcheurs, ont émis le souhait que l’accès au quai demeure restreint durant la grande saison de pêche printanière dans la région pour la sécurité des gens qui y travaillent.

L’entente est que le quai va fermer durant la grande saison de pêche qui se termine justement le 30 juin. Je trouve qu’on est chanceux parce que dans l’entente initiale on avait parlé de deux semaines après la pêche. Je ressens donc que les pressions qui ont été faites pour réouvrir le quai ont peut-être fonctionné, a expliqué la mairesse suppléante.

L’installation de barrières automatiques au quai de Shippagan avait suscité un certain mécontentement dans la population qui a présenté ses doléances aux élus municipaux.

« Je peux comprendre. Il y a des gens qui restent depuis très longtemps à Shippagan. Aller sur le quai, sur l’heure du dîner ou en soirée, aller voir les bateaux, pour eux c’est leur culture, c’est ancré. C’est quelque chose qui leur a été enlevé. »

— Une citation de  Marie-Lou Noël, mairesse suppléante de Shippagan

Un tronçon de la Véloroute de la Péninsule acadienne a par ailleurs été bloqué par les clôtures entourant le quai. Un détour a été créé, mais une solution plus permanente est à l’étude, selon Mme Noël, afin de ne plus entraver le trajet de ce qui est présenté comme un joyau de l’industrie touristique locale.

Avec des informations de l'émission La matinale d'ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !