•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le train léger d’Ottawa en voie d’obtenir 60 M$ d’urgence pour compléter la phase 2

Le chantier de construction d'un tunnel en tranchée

La ligne ouest du train léger sera prolongée de la station Westboro jusqu’à la promenade Moodie et la station Algonquin.

Photo : Ville d'Ottawa

Radio-Canada

Au même moment où se déroule l’enquête publique sur la première phase du système de train léger sur rail d'Ottawa, le comité des finances de la Ville a approuvé une injection de fonds d’urgence de 60 millions de dollars pour la construction de la phase 2, actuellement en cours.

Lors d’une rencontre du comité mardi, les employés de la ville ont déclaré que l'argent était nécessaire immédiatement pour la construction de la phase 2 du système.

Selon eux, 25 millions de dollars ont déjà été utilisés pour renflouer un fonds d'urgence déjà presque vide.

Les 35 millions $ restants seront nécessaires pour déplacer des services publics, comme les fils électriques et conduits de gaz, ce qui a seulement été déterminé une fois la construction entamée.

Deux tains légers d'Ottawa sur la ligne de la Confédération.

Le tain léger d'Ottawa sur la ligne de la Confédération en juin 2022

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Échange tendu

Au début de la réunion mardi, le maire d'Ottawa, Jim Watson, a vérifié si les conseillers étaient prêts à approuver le financement supplémentaire sans discussion, une offre que le conseiller Shawn Menard a refusée.

Le conseiller du quartier de la Capitale a critiqué le modèle de partenariat public-privé (P3) utilisé pour construire le système de transport et d'autres projets majeurs, comme celui du parc Lansdowne.

Nous avons vu plusieurs grands projets de PPP comme celui-là échouer à protéger les intérêts financiers et opérationnels de la Ville, a déclaré M. Menard. À quel moment cesserons-nous de recommander ce grand modèle de PPP qui représente un tel risque pour nous?

Le conseiller d'Ottawa Shawn Menard

Le conseiller du quartier de la Capitale, Shawn Menard

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, est intervenu et a dit : Au bout du compte, conseiller, ce sera une décision du conseil, pas une décision du personnel.

Leur échange s'est intensifié à partir de ce moment. Le maire a accusé le conseiller de dénigrer le personnel de la Ville.

Non. Je demande à notre personnel professionnel, pas à vous, de revenir nous parler des problèmes liés aux PPP, a expliqué M. Menard.

Finalement, la motion a été adoptée à l'unanimité et se dirige maintenant vers le conseil plénier pour approbation le 6 juillet.

Les 60 millions de dollars seraient principalement financés par la dette, a déclaré le personnel, notant que tout besoin de financement supplémentaire pour la phase 2 du train sera réévalué en 2023.

Selon les informations de Giacomo Panico de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !