•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saskatchewanais n’attendent pas longtemps pour obtenir un passeport

Sur la photo: (Gauche à droite) Une longue file d’attente aux bureaux de Service Canada, à Montréal, Québec. Passeport Canada.

Autant que les temps d'attente soient relativement normaux dans la province, les Fransaskois ont toujours de la difficulté à se faire servir en français.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Alors que de nombreux Canadiens font la file à l'extérieur des centres de service pendant des heures à travers le pays, les Saskatchewanais font face à des délais raisonnables pour obtenir un passeport.

À Regina, les citoyens ayant obtenu un rendez-vous au Bureau de Passeport Canada attendent en moyenne deux heures afin de recevoir leurs documents de voyage.

Ailleurs au pays, la demande a beaucoup augmenté. En avril dernier, Service Canada recevait 40 fois plus d'appels, quotidiennement, par rapport à la période prépandémique.

Ottawa affirme avoir délivré 1,3 million de passeports entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022.

Le vrai défi : l’accès aux services en français

Même si les temps d'attente sont relativement normaux dans la province, les Fransaskois ont toujours de la difficulté à se faire servir en français.

Passeport Canada indique que deux employés bilingues travaillent dans chacun des bureaux de Saskatoon et de Regina.

L’organisme ajoute que les Centres Service Canada de Moose Jaw et de Prince Albert ont tous deux 3 employés bilingues.

Mais la réalité a été différente pour la Réginoise francophone Favour Akinpelu.

Je n’ai pas pris le service parce que la femme, je ne pense pas qu’elle pouvait parler français. Elle a juste dit bonjour, et puis c’est tout , déclare-t-elle.

Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard, dit comprendre cette dure réalité pour les francophones en milieu minoritaire.

Souvent ce qui arrive pour beaucoup de Fransaskois, question de faute de patience, faute de temps, faute d'autres choses, on accepte de se faire servir en anglais malheureusement.

Il croit que les Fransaskois devraient insister davantage.

C’est un mauvais réflexe parce que plus on accepte de se faire traiter, dans un sens, comme des citoyens de deuxième classe, plus ce genre d’histoire nous revient et revient. Et donc, il faut continuer à insister, il faut continuer à se plaindre , ajoute-t-il.

Des délais toujours prévus

Le gouvernement fédéral recommande désormais aux gens d'envoyer leur demande de passeport 45 ou 50 jours à l'avance.

Les citoyens qui n’ont pas de date précise de voyage doivent aussi prévoir des délais s’ils se présentent en personne à un bureau.

Alireza Manashty s’est pointé au Centre de Service Canada de Moose Jaw, mais a été refusé en raison d’un bris dans le système.

Il est retourné chez Passeport Canada à Regina, où il a de nouveau été refusé.

Je leur ai demandé à nouveau et ils m'ont répondu qu’ils ne pouvaient toujours rien faire. Je dois avoir un jour précis vérifiable ou envoyer ma demande par la poste , dit-il.

Service Canada indique que les demandes de passeport de voyageurs présentées en personne dans les bureaux peuvent prendre jusqu’à deux semaines.

Même si 1200 employés ont été embauchés, Ottawa a été incapable de dire à quel moment la situation reviendra à la normale.

Avec les informations de Kassandra Lebel et Sterline Forestal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !