•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Festival western de Saint-Quentin : l’ex-employée accusée de vol plaide coupable

Un cheval tente de désarçonner un cowboy qui s'accroche de son mieux.

Le rodéo est l'une des activités les plus populaires du Festival western de Saint-Quentin.

Photo : Radio-Canada / Anaïs Brasier

Radio-Canada

Hélène Chouinard, une ex-employée accusée d'avoir volé des milliers de dollars au Festival western de Saint-Quentin, plaide finalement coupable. Elle a subtilisé ces sommes lors de l'édition 2015 de l'événement, qui s'est conclue avec un important déficit.

L’accusée a admis devant la juge Johanne Durette, en Cour provinciale à Campbellton mardi, avoir volé une somme d'argent d'une valeur dépassant 5000 $ à l’organisation, entre le 1er et le 31 juillet 2015.

Une femme dans un couloir d'un palais de justice

Hélène Chouinard a changé son plaidoyer mardi et a admis avoir volé une somme d'argent d'une valeur dépassant 5000 $ au Festival western de Saint-Quentin.

Photo : Radio-Canada

Elle était alors trésorière de l'événement, en plus de remplacer la directrice générale en congé de maternité.

Ce changement de plaidoyer survient au terme d'une entente négociée entre la défense et la Couronne.

Une recommandation conjointe pour la peine sera proposée au tribunal. La peine sera prononcée le 19 décembre.

Hélène Chouinard pourrait être alors forcée de rembourser une partie sinon la totalité du montant de la fraude.

Satisfaction

Cette édition du populaire événement a terminé avec un déficit de 96 000 $, causant la surprise générale parmi la population.

« Si on poursuit cette cause, c'est par respect pour les bénévoles et pour tous les commanditaires majeurs qui ont toujours supporté le festival. On ne pouvait pas s'asseoir sur un déficit comme ça et le laisser passer. On savait qu'il y avait quelque chose qui était arrivé. »

— Une citation de  Patricia Beaulieu, vérificatrice générale au Festival western de Saint-Quentin

Patricia Beaulieu, vérificatrice générale du Festival western de Saint-Quentin.

Patricia Beaulieu, vérificatrice générale du Festival western de Saint-Quentin.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

En tout cas, ça va satisfaire les bénévoles, le conseil d'administration et tous ces gens qui travaillent autour d'une organisation comme ça. Parce que c'est beaucoup de monde, c'est beaucoup de bénévolat. Moi, je suis satisfaite, admet Patricia Beaulieu, vérificatrice générale au Festival western de Saint-Quentin.

La mairesse de Saint-Quentin, Nicole Somers, souhaite que le dénouement de cette histoire agisse comme un baume sur l'événement qui revient dans deux semaines, après une pause forcée par la pandémie.

Voir qu'aujourd'hui, il y a quelqu'un qui prend la responsabilité et que le festival va reprendre son intégrité et va continuer. Pour nous à la ville, avoir un festival est plus qu'important, a soutenu la mairesse.

D’après un reportage du journaliste Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !