•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Canada suspend des vols à Moncton et à Bathurst

Les couloirs d'attente menant aux comptoirs d'enregistrement d'Air Canada sont vides.

Les horaires de vols d’Air Canada sont en ce moment à environ 80 %.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Le transporteur aérien Air Canada suspend certains vols à Moncton et à Bathurst, au Nouveau-Brunswick, dès juillet. Cette mesure a pour but de réaffecter certaines ressources vers les grands centres du pays, touchés par une pénurie de main-d’œuvre.

L’aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton verra sous peu le nombre de vols d'Air Canada à destination de Montréal descendre de 93 à 62, en juillet.

À l’aéroport régional de Bathurst, les liaisons avec Montréal passeront de 31 à 18 en juillet.

Le PDG de l’aéroport de Bathurst, Jamie Degrace, se veut rassurant.

Ça a surtout affaire avec une situation à Toronto et à Montréal. Il manque des employés dans certains domaines, dit-il. Les lignes aériennes cherchent à mettre leurs employés dans les centres plus occupés pour l’instant, et on peut comprendre. C’est un défi pour eux autres, explique-t-il.

L'enseigne et le terminal de l'aéroport.

L'aéroport régional de Bathurst

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Les longues files d’attente aux comptoirs des lignes aériennes, à la sécurité et aux douanes de l’aéroport Pearson de Toronto créent de nombreuses situations fâcheuses.

Jamie Degrace explique qu'il y a beaucoup de monde qui veut voyager maintenant que les restrictions [sanitaires] ont été baissées.

Un retour à la normale sous peu

La présidente-directrice générale de l’aéroport international du Grand Moncton, Courtney Burns, indique avoir reçu les nouvelles directives d’Air Canada lundi.

Le premier vol en matinée en direction de Montréal est suspendu dès le 1er juillet. Ils nous ont dit que nous pouvions nous attendre à le voir revenir en août, souligne Courtney Burns. Nous sommes optimistes.

Les deux autres vols quotidiens vers Montréal sont toujours à l'horaire.

Quelques personnes marchent devant les comptoirs des compagnies aériennes.

L'aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Bien que cette mesure n’est censée durer qu’un mois, Courtney Burns souligne qu’elle a néanmoins un impact financier sur l’établissement. Ce n’est pas un gros problème financier, mais, certainement, ce n’est pas idéal pour l’aéroport, dit-elle.

Jamie Degrace souhaite également que le service habituel soit de retour dès le mois d'août. Il y a une grande demande, précise-t-il. On espère que les délais et les annulations sont juste une courte mesure.

Dans un communiqué de presse du 23 juin, Air Canada confirme avoir rappelé pratiquement tous les employés disponibles, en plus d’avoir affecté plusieurs employés et d'avoir embauché plus de 2000 travailleurs de première ligne supplémentaire aux aéroports.

Un total de 32 000 employés travaillent à Air Canada en 2022, contre environ 33 000 avant la pandémie.

L’horaire de la compagnie aérienne correspond en ce moment à environ 80 % de celui de juin 2019.

Avec les informations de Pascale Savoie-Brideau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !