•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’anciens employés du Lighthouse à Saskatoon dénoncent des problèmes dans l’organisme

Le refuge pour sans-abri Lighthouse à Saskatoon, en Saskatchewan.

Le Lighthouse est un organisme à but non lucratif qui vient en aide aux personnes vulnérables en leur offrant des logements.

Photo : CBC / Dan Zakreski

Radio-Canada

D’anciens employés du Lighthouse Supported Living s'inquiètent au sujet de la capacité du refuge à offrir des soins adéquats aux personnes les plus vulnérables de la communauté sous sa nouvelle direction.

En janvier, le directeur général Don Windels a été suspendu pour des raisons financières controversées. Depuis, deux membres du conseil d’administration, Jerome Hepfner et Twila Reddekopp, ont pris les rênes de l’organisme à but non lucratif qui vient en aide aux personnes vulnérables en leur offrant des logements.

Moins d’un mois plus tard, cinq gestionnaires ont été congédiés sans motif et depuis leur absence, plusieurs travailleurs ont été licenciés tandis que d’autres ont démissionné. De nombreux postes ne sont toujours pas pourvus.

Parmi ceux-ci, on retrouve les postes de directeur des services aux clients, de conseiller en toxicomanie, d’infirmier psychiatrique et plusieurs autres spécialistes.

CBC a parlé à huit anciens gestionnaires et employés qui s'inquiètent du manque de personnel capable de répondre aux besoins complexes des clients. Une situation qui met les services et la sécurité du Lighthouse en danger.

Ceux d'entre nous qui sont partis sont très inquiets de ce qui se passe à l'intérieur du bâtiment avec les résidents, car de plus en plus de professionnels partent ou se voient demander de partir, déclare l’ancienne directrice de la promotion du Lighthouse et directrice générale adjointe, Melissa Smith.

Certains anciens employés affirment que des clients et des résidents les ont contactés car ils étaient frustrés de leur départ.

Ils [les clients] ne sont pas à l'aise. Ils ont l'impression que ce n'est plus chez eux. C'est un endroit beaucoup plus antagoniste, explique un ancien employé dont CBC a protégé l’identité par crainte de représailles.

Changement au sein de l’organisme

Le président actuel du conseil d’administration, Jerome Hepfner, a déclaré que le Lighthouse a travaillé avec l’Autorité de la Santé de la Saskatchewan (SHA) au cours des derniers mois pour embaucher du personnel, sans fournir plus de précisions.

La situation de leadership et de main-d'oeuvre a incité le Service d'intervention en cas de crise de Saskatoon (SCIS) à se retirer du programme de gestion de l'alcoolisme du Lighthouse.

Une fois que la situation actuelle de leadership et de dotation en personnel au Lighthouse sera résolue, nous espérons reprendre le partenariat pour servir les citoyens de Saskatoon dans le besoin, écrit la directrice générale du SCIS, Rita Field

Le deuxième partenaire de l'organisme la SHA, va maintenir le programme, selon le conseil d’administration.

Avec les informations de Yasmine Ghania

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !