•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arriérés de chirurgies : Doctors Manitoba note un retour graduel au niveau prépandémique

La main gantée d'un professionnel de la santé sur la poitrine d'un patient à l'hôpital.

Le personnel soignant a fait face a une surcharge de travail accumulé depuis la pandémie. Une pénurie de soignants qui n'arrange pas la situation au Manitoba (archives).

Photo : CBC/Evan Mitsui

Un an après son premier rapport sur les arriérés causés par la pandémie, Doctors Manitoba indique que plusieurs établissements offrant des chirurgies et des procédures diagnostiques ont retrouvé leur capacité d'avant la pandémie.

Selon l'ancien président de Doctors Manitoba, le Dr Kristjan Thompson, la situation s’est améliorée dans la plupart des établissements. 

Doctors Manitoba espère alors voir plus de chirurgies et de tests réalisés afin que les patients reçoivent les soins dont ils ont besoin le plus rapidement possible, précise sa présidente, la Dre Candace Bradshaw.

Elle dit avoir conscience des difficultés des patients restés dans l’attente.

« Les médecins voient des patients confrontés à des attentes plus longues et incertaines, souvent dans la douleur ou l'inconfort. »

— Une citation de  Dre Candace Bradshaw, présidente de Doctors Manitoba

C'est pourquoi dans son rapport, Doctors Manitoba met l’accent sur le travail nécessaire pour réduire l’arriéré.

Pour répondre aux besoins des patients, Doctors Manitoba avait recommandé la mise en place d'un groupe de travail pour faire le suivi de la réduction des retards accumulés. Ce groupe a été créé par la province en décembre dernier.

Les médecins continuent à travailler afin de réduire l'arriéré mais disent aussi se pencher sur une stratégie de long terme pour non seulement réduire les délais même en temps normal et améliorer le système de santé dans la province.

Doctors Manitoba ajoute d'ailleurs une recommandation au gouvernement en lui demandant de veiller à ce que le système de santé ne se contente pas de rattraper le retard, mais qu'il suive l'évolution de la population croissante pour éviter davantage de retard.

Par ailleurs, de nouvelles estimations publiées par Doctors Manitoba dans son rapport indiquent que de 102 000 à 128 000 patients ont dû attendre ou sont encore dans l'attente de chirurgies ou de procédures diagnostiques. 

La nouvelle estimation plus complète que la précédente comprend : 

  • L’arriéré de tests diagnostiques, entre 12 346 et 17 039 de cas ;

  • L’arriéré des interventions chirurgicales, entre 31 664 et 39 674 de patients ;

  • L’arriéré pour les autres procédures s’élève à 58 129 et 71 734 de patients ;

  • L’arriéré des évaluations de la douleur chronique, entre 910 et 1410 patients qui attendent maintenant depuis 30 et 40 mois

Un porte-parole de la province indique que le Groupe de travail pour la réduction de l'arriéré des diagnostics et des chirurgies continue de collaborer avec Doctors Manitoba afin de combler les retards liés à la pandémie.

Il ajoute que le groupe fera le point avec Doctors Manitoba lors d'une rencontre mercredi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !