•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Théâtre : Joey Lespérance récompensé au gala des Prix Jessie

Un portrait de Joey Lesperance.

Le comédien Joey Lesperance a reçu la bourse John Moffat & Larry Lillo lors de la cérémonies des Prix Jessie.

Photo : La Seizième

Le comédien Joey Lesperance a reçu la bourse John Moffat & Larry Lillo lors de la cérémonie des Prix Jessie récompensant l’excellence théâtrale à Vancouver. L'événement se tenait lundi soir pour une dernière année avant une pause d’une durée indéterminée annoncée récemment par l’organisation.

La soirée a permis de souligner le travail des artistes, artisans et compagnies de théâtre dans la dernière année. La pièce Clean/Espejos de la compagnie Neworld Theatre est sortie grande gagnante de la soirée, avec cinq prix d’excellence pour la production, la réalisation, les décors, le rôle principal, ainsi que son innovation.

La pièce Bunny de la compagnie théâtrale The Search Party et la pièce de théâtre jeunesse Ladies and Gentlemen, Boys and Girls de la compagnie Carousel Theatre for Young People se sont également démarquées, en remportant chacune quatre prix.

Une comédienne est penchée sur une structure représentant un rouleau de papier de toilette géant.

La pièce de théâtre Clean/Espejos a reçu 5 distinctions lors du gala des Prix Jessies, faisant ainsi d'elle la pièce la plus décorée de la soirée.

Photo : Murray Mitchell

Joey Lespérance a pour sa part remporté le prix John Moffat & Larry Lillo, décerné à un artiste d’expérience de la côte ouest. Le prix accompagné d’une bourse de 2000 $ vise à soutenir l’artiste dans son développement artistique.

Pour moi, c’est un prix très important parce que c’est un prix qui vient de mes pairs, affirme Joey Lespérance qui a connu personnellement John Moffat & Larry Lillo, il y a une trentaine d’années.

D’avoir leurs noms associés à mon projet, ça me touche encore plus profondément, poursuit le dramaturge et comédien qui se dit touché, honoré et rempli de gratitude à la suite de cette reconnaissance.

Le comédien Joey Lespérance tient un lampe à sa main et est entouré d'autres comédiens.

Le comédien Joey Lespérance fait partie de la distribution de la pièce « A Midsummer Night's Dream », dont les représentations se déroulent tout l'été, dans le cadre de l'événement Bard on the Beach.

Photo : Youtube ⁄ A Midsummer Night's Dream

Le montant reçu servira au développement du projet Michel(le), une pièce historique et autobiographique qui abordera le thème de l'identité de genres, et qui sera produite dans une saison future, au Théâtre La Seizième, à Vancouver.

« Tous ceux qui sont les artisans de leurs rêves et ont la chance de les vivre. C’est tout un privilège. Alors moi, je suis un homme heureux .  »

— Une citation de  Joey Lespérance

C’est une année chargée pour l'interprète du rôle d’Égée dans la pièce A Midsummer Night’s Dream, à l'affiche tout l’été sur la scène du festival de théâtre shakespearien Bard on the Beach.

En plus de l’écriture de textes et de sketches humoristiques, le comédien a notamment foulé en mars dernier les planches de l’Événement d’humour francophone de Vancouver au Centre culturel francophone.

Joey Lespérance avait reçu le prix Jessie de la meilleure interprétation masculine dans un rôle principal en 2015.

Un gala entre célébration et incertitude

Le gala des Prix Jessie s’est tenu de manière virtuelle devant plus de 200 personnes, selon les organisateurs.

Toutefois, la célébration prendra une pause, du moins l’an prochain, afin que l’organisation, dont les membres du jury et du conseil d’administration travaillent de façon bénévole, réfléchisse à son avenir.

Les membres de la troupe de théâtre de la pièce Ladies and Gentlemen, Boys and Girls.

La pièce de théâtre pour enfants Ladies and Gentlement, Boys and Girls s'est illustrée en remportant 4 prix Jessie lors de la cérémonie qui s'est tenue hier soir.

Photo : Facebook ⁄Carousel Theatre for Young People

Nous ne voulons pas reproduire les problèmes pour lesquels les Jessie ont été critiqués dans le passé, donc nous pensons que la bonne chose à faire pour l’instant, c’est de prendre une pause pour tenter de déterminer s’il existe une façon de continuer à avancer et nous demander à quoi cela doit ressembler , explique la vice-présidente du conseil d’administration, Jocelyn Pitsch.

Au cours des dernières années, l’organisation a implanté une série de mesures, dont une formation antiraciste obligatoire pour les membres de l’organisation et les membres du jury, afin de répondre aux critiques sur le manque de représentativité de l’organisme et de reconnaissance de la diversité dans le milieu théâtral vancouvérois.

Or, ces changements ont entraîné une pression supplémentaire sur les membres bénévoles qui ont besoin de davantage de soutien, laisse entendre Jocelyn Pitsch.

Nous sommes reconnaissants de l’appui de nos commanditaires, mais ce n’est plus suffisant. Nous avons besoin de plus de ressources afin de vraiment arriver à changer les choses , précise Jocelyn Pitsch qui invite également les personnes issues de la diversité à s’impliquer auprès de l’organisation.

Les Prix Jessie Richardson qui reconnaissent l'excellence théâtrale à Vancouver sont décernés dans trois catégories : grandes compagnies, petites compagnies et théâtre pour la jeunesse et les prix sont désormais non genrés.

Un retour en 2024?

Jocelyn Pitsch garde espoir que l’organisation pourra reprendre ses activités en mai 2023, et produire une cérémonie de remise de prix en 2024.

Nous avons le désir sincère de créer un événement dans lequel les gens se sentiront représentés et qui rendra hommage au travail incroyable des artisans issus de la diversité , dit-elle.

Selon elle, la communauté théâtrale a manifesté de manière unanime son désir de voir les Prix Jessie poursuivre leur mission, en précisant l’importance d’une telle reconnaissance pour les artisans du milieu.

Une comédienne est couchée dans des draps.

La pièce Bunny de la compagnie théâtrale The Search Party a remporté quatre prix Jessie.

Photo : Emily Cooper

Des prix nécessaires

Cory Haas, adjoint à la direction artistique du Théâtre La Seizième, reconnaît l’importance de ces prix.

On fait notre travail d'abord pour le public, mais c’est sûr que ça fait toujours du bien d’être reconnus par ses pairs , dit-il.

Il souligne aussi l’impact d’un tel prix sur l’accès au financement pour les compagnies de théâtre.

En tant que seule compagnie de théâtre professionnelle francophone en milieu minoritaire [recevoir un prix] est la preuve qu’on réussit à créer du théâtre qui est vu et reconnu par la communauté artistique de Vancouver , poursuit Cory Haas.

M. Haas espère que la communauté saura se rallier autour de cette cause commune afin de trouver des solutions et permettre un retour des Prix Jessie, sous une forme plus inclusive.

On espère réussir à créer quelque chose qui nous ressemble à tous, la communauté théâtrale de Vancouver, mais c’est sûr que ça prendra un peu de temps avant d’en arriver là.

De son côté, le Théâtre La Seizième dévoilera sa programmation 2022-2023 le 23 août prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !