•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le service de police de Regina souhaite embaucher davantage de policières

Un véhicule de la police de Regina est garé devant un immeuble.

La cheffe adjointe du service de police de Regina, Lorilee Davies, estime que le recrutement de plus de femmes au sein de la police serait bénéfique pour la capitale saskatchewanaise. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trent Peppler

Radio-Canada

Le service de police de la Ville de Regina souhaite que 30 % de ses policiers soient des femmes d'ici 2030. Pour ce faire, un nouveau site web visant à attirer des recrues féminines a été lancé lundi.

L'objectif s'inscrit dans le cadre de l'initiative américaine 30 x 30.

La cheffe adjointe du service de police de la capitale provinciale, Lorilee Davies, estime que le recrutement d'un plus grand nombre de femmes au sein de la police serait bénéfique pour la ville.

Une fois qu'un groupe dans une organisation est capable d'atteindre le pourcentage de 30 %, il a la capacité d'apporter des changements dans l'organisation, il y a vraiment une prise de pouvoir, explique Mme Davies.

Une question d'image

Lorilee Davies croit qu'il est important que le Service de police de Regina recrute plus de personnes pour assurer la sécurité des habitants de Regina, notamment celle des femmes. Selon elle, le travail des policiers doit refléter la communauté qu'ils protègent.

Des études ont également montré que les femmes policières ont tendance à moins recourir à la force et à faire l'objet de moins de plaintes du public, souligne-t-elle.

Cela se traduit par de meilleurs résultats pour les victimes d'actes criminels, surtout lorsqu'il s'agit d'agressions sexuelles, poursuit la cheffe adjointe du Service de police de Regina.

De son côté, la directrice générale du service de police de la capitale saskatchewanaise, Elizabeth Nguyen, affirme que, pour inciter plus de femmes à s'engager, il faut qu'il y ait davantage de modèles féminins et des changements dans la publicité.

« La police, ce n'est pas seulement une culture masculine avec des tactiques et l'application de la loi. C'est plus que cela. »

— Une citation de  Elizabeth Nguyen, directrice générale du service de police de Regina

Selon Mme Nguyen, le fait que la cheffe adjointe du service de police de Regina soit une femme contribue à donner l'exemple à d'autres femmes désirant se joindre aux forces de l'ordre.

Actuellement, le service de police de Regina compte 102 policières sur 418 agents, soit 24 % de l'effectif total.

Avec les informations de Colleen Silverthorn

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !