•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante augmentation des collisions sur le réseau routier de la Côte-Nord en 2022

Une moto est couchée sur le côté de la route 138. Deux casques sont sur le bord de la route à côté d'une voiture de la Sûreté du Québec.

Un accident de la route sur la route 138 (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Le porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), le sergent Hugues Beaulieu, dresse un sombre bilan des collisions survenues sur le réseau routier de la Côte-Nord depuis le début de l'année.

En près de sept mois, la SQ dénombre sept collisions, ainsi que dix décès sur le territoire nord-côtier.

« Il y a une augmentation fulgurante cette année. »

— Une citation de  Sergent Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec
Hugues Beaulieu devant un véhicule de la Sûreté du Québec.

Hugues Beaulieu est le porte-parole de la Sûreté du Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

À pareille date en 2019, la SQ n'avait enregistré que trois collisions et trois décès. En 2020, ce sont deux collisions avec deux décès qui étaient survenus dans les premiers mois de l'année en cours. On était en période de pandémie, précise tout de même le sergent.

L’année dernière, toujours à la même période de l’année, ce sont deux collisions et deux décès qui avaient eu lieu sur le territoire.

Le sergent Beaulieu qualifie ce bilan d’inquiétant. Il soutient que ce sont plusieurs raisons qui ont causé ces accidents de la route, comme des gestes volontaires, des malaises, des collisions mortelles ainsi que la grande faune comme les orignaux.

Bilan de 2022 sur la Côte-Nord

Seulement cette semaine, deux accidents mortels sont survenus en deux jours, un à Sept-Îles et l'autre à Franquelin.

En février dernier, deux hommes de 22 ans et de 23 ans de Sept-Îles sont décédés à la suite d'une collision frontale entre une automobile et une camionnette, entre Godbout et Baie-Trinité sur la route 138.

Des collisions ont aussi été recensées sur la route 389, entre Baie-Comeau et Fermont.

Au début du mois de mai, un automobiliste a également perdu la vie après avoir percuté un orignal près de Colombier.

Ce printemps, une victime d'un accident de la route a d'ailleurs dénoncé l'absence de réseau cellulaire dans certains secteurs du réseau routier de la Côte-Nord.

Adapter son comportement sur la route

Hugues Beaulieu dit noter une plus grande insouciance chez les conducteurs en période estivale, lorsqu’il n’y a pas d’obstacles comme de la neige ou de la glace comme durant l’hiver. Ça fait partie de la problématique. C’est toujours le conducteur qui fait partie de la première source de collision, affirme le porte-parole.

« Il faudra que les gens sur la Côte-Nord redoublent de prudence. Lorsqu’on est au volant d’un véhicule, il faut rester concentré. »

— Une citation de  Sergent Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec

Le sergent indique que la première cause de collision mortelle est la trop grande vitesse lors de la conduite. Il rappelle également que les limites de vitesse ne sont pas des suggestions, mais bien une loi à respecter.

Prévoir ses déplacements en consultant le site Québec 511 est un bon comportement à adopter, met-il de l'avant.

La patience est aussi de mise, notamment avec les annulations qui peuvent survenir sur les différents services de traversiers, ou avec les véhicules récréatifs qui roulent plus lentement sur les routes lors de la saison touristique.

Par ailleurs, la présence de la SQ sur le réseau routier sera augmentée lors de la longue fin de semaine de la fête du Canada, comme c'était le cas lors de la fin de semaine de la fête nationale du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !