•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaleur accablante : la police visite une résidence pour aînés de Boisbriand

Un ensemble d'édifices.

Une vue de la résidence pour aînés L'Orée du Faubourg

Photo : L'Orée du Faubourg

La climatisation est défectueuse depuis plusieurs semaines à la résidence L’Orée du Faubourg, à Boisbriand. Si bien que des policières de la MRC Thérèse-De Blainville y ont rencontré lundi une trentaine d’aînés, à la suite d’une plainte d’une famille.

Une équipe de quatre policières communautaires ainsi qu’une intervenante psychosociale ont fait le tour de dizaines d’appartements sans climatisation pour s'assurer qu’aucune de ces personnes âgées ne soit négligée.

Un signalement reçu durant le week-end laissait entendre que la sécurité de certains aînés pouvait être compromise en raison de la chaleur accablante.

Notre équipe a rencontré 32 résidents à l'endroit mentionné pour créer un lien avec eux et vérifier si tout allait bien, car il n’y avait pas l’air climatisé, explique Martin Charron, inspecteur à la communication et au soutien opérationnel à la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville.

Il semble que ça allait bien [...] Au moment où je vous parle, il n’y a pas de motif d’ouvrir une enquête policière et on a remis des informations au CISSS des Laurentides, précise M. Charron.

L’immeuble construit il y a moins de cinq ans héberge environ 225 aînés, dont une quarantaine en ressources intermédiaires. La plupart ont plus de 75 ans.

Contactée par Radio-Canada, l’une des propriétaires de la résidence privée pour aînés, Kathy Leblanc, a confirmé que des systèmes de climatisation font défaut depuis plusieurs semaines.

On a eu des bris mécaniques, ça remonte à deux mois. Et avec la COVID, il y a des problèmes sur le plan des pièces, dit Mme Leblanc.

On a reçu le moniteur pour une de nos machines, mais c’est très difficile [...] On avait espoir que les unités fonctionnent de nouveau après mai, ajoute-t-elle.

Il faut dire que la région de Montréal a enregistré, outre le week-end dernier, un épisode de chaleur de quelques jours dès le mois de mai.

C’est le début de l’été, c’est pour ça qu’on prend la décision d’acheter des appareils portatifs, précise la copropriétaire de L’Orée du Faubourg. La semaine dernière, il y avait 42 unités qui n’étaient pas climatisées, et là, on est rendus à 32.

Cette dernière précise que la résidence dispose notamment d’une piscine pour se rafraîchir et d’une salle communautaire climatisée.

Un proche installe lui-même un climatiseur

Le week-end dernier, Brian Naud a appris que la chaleur à l’appartement de sa mère était intenable. Il faisait 39 degrés dans son appartement, dit-il. Nous sommes allés la chercher.

Sa mère de 86 ans habite à la résidence L’Orée du Faubourg depuis l’an dernier.

Joint par Radio-Canada lundi avant-midi, M. Naud terminait lui-même l’installation d’un appareil mobile acheté dans l’avant-midi.

Comme les fenêtres sont fixes, je sais que je n’ai sans doute pas le droit, mais j’ai percé le bas de la porte-fenêtre pour le tuyau d’air chaud, explique-t-il.

M. Naud s’est plaint de la situation auprès de la police et du CISSS des Laurentides. Au CISSS des Laurentides, une porte-parole indique que nous sommes en communication régulière avec la propriétaire et suivons la situation de près.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !