•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford défend la nomination de son neveu au poste de ministre du Multiculturalisme

Doug Ford regarde son neveu Michael en souriant.

Michael Ford et Doug Ford (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a défendu lundi sa décision de nommer son neveu ministre des Affaires civiques et du Multiculturalisme, affirmant que le législateur nouvellement élu a passé des années à représenter l'une des communautés les plus diverses de la province.

M. Ford a été interrogé sur cette nomination lors d'une conférence de presse conjointe avec le maire de Toronto, John Tory. C'était la première fois qu'il répondait à des questions depuis la présentation de son nouveau cabinet de 30 personnes, la semaine dernière.

Le premier ministre a déclaré que son neveu Michael Ford possède une vaste expérience, ayant siégé au conseil municipal de Toronto et ayant été commissaire d'école.

Je pense qu'il fera un très bon travail, a déclaré Doug Ford lundi. Il a beaucoup de connaissances et il est un élu depuis probablement plus longtemps que plus de 60 % de notre caucus.

M. Ford a également été interrogé lundi sur sa réaction à la démission de Rosemarie Bryan, la toute nouvelle conseillère municipale de Toronto qui a démissionné quelques heures seulement après avoir été nommée, vendredi. Des messages anti-LGBTQ+ qu’elle a publiés sur les médias sociaux ont refait surface et ont mené à sa démission. Le siège était auparavant occupé par Michael Ford, qui avait recommandé Mme Bryan pour ce poste.

En réponse, le premier ministre a déclaré : Elle a fait ce qu'il fallait, elle s'est retirée immédiatement et elle n'est plus là.

Donnez-lui une chance, dit M. Tory

M. Ford a souligné que le quartier que son neveu représentait au conseil municipal, Etobicoke-Nord, est probablement l'une des zones les plus multiculturelles de toute la province.

M. Tory, qui a travaillé avec Michael Ford lorsqu'il siégeait au conseil municipal et qui l'a nommé à la commission des services policiers à cette époque, l'a décrit comme étant réfléchi et travailleur.

Il comprend sa communauté aussi bien que quiconque, et c'est l'une des communautés les plus multiculturelles de tout Toronto, voire de tout le Canada, a-t-il dit. Alors donnez-lui une chance.

On a également demandé vendredi à Michael Ford s'il pensait qu'un quelconque népotisme avait contribué à sa nomination.

Je rejette complètement cette idée, a-t-il répondu.

J'ai eu l'honneur de siéger au conseil scolaire du district de Toronto, de siéger au conseil municipal de Toronto dans l'une des communautés les plus diverses [...] donc je suis honoré d'être ici et de faire le travail difficile que les résidents de l'Ontario vont attendre de moi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !